Une réforme financière déjà sabordée ?

À la pensée qu’il serait possible d’y échapper, à la conception d’un état meilleur, c’est-à-dire d’une sorte d’idéal.Je ne vois ni table, ni la plus petite trace de mobilier, sauf une chaise, une casserole et une cuiller à pot.Partant alors de ces représentations, nous les déroulons en mots imaginés qui viennent rejoindre et recouvrir les mots lus ou entendus.Éviter l’austérité budgétaire à court termeSolutionner les défaillances institutionnelles est l’étape la plus importante – et la plus difficile.Mais le philosophe qui raisonne sur la nature intime du mouvement est tenu de lui restituer la mobilité qui en est l’essence, et c’est ce que ne fait pas Zénon.On va décortiquer la seule mesure qui était simple, a déclaré Christian Navlet.De même que le mariage n’est pas l’amour, le contrat n’est pas la réforme.Cela posé, la question est celle-ci :Faut-il laisser agir ces lois, — ou faut-il les empêcher d’agir ?Le pessimisme peut être le symptôme d’une surexcitation maladive du sens moral, froissé à l’excès par les maux de ce monde ; l’optimisme, lui, indique trop souvent une apathie, un engourdissement de tout sens moral.La liberté de caricaturer autrui serait simplement la liberté de le représenter sous une forme satirique.A trop négliger cette dimension, celui qui s’engage dans un programme de réformes risque d’être perçu comme une menace dont il faut se débarrasser.Ce sont donc deux traductions d’un même original ou, comme dit Spinoza, deux attributs d’une même substance, qu’il faut appeler Dieu.

Publicités