Une monnaie qui s’évalue trop vite.Mais cette montée en grâce est aussi douloureuse.

Un argumentaire bancalL’article est étonnant : il utilise les grands moments historiques où précisément la France a changé pour prouver qu’elle ne peut changer.Cela en fait-il un secteur sinistré pour autant ?Pour ne pas être en décalage, les commerçants doivent travailler avec les outils d’aujourd’hui pour parler la même langue que leurs clients ; apprendre à apprivoiser le web-to-store, le web-in-store et enrichir leurs offres et leurs services avec le digital. Il n’y a pas de meilleur moyen aujourd’hui pour faire revenir ses clients et en attirer de nouveaux », conclut Antonio Fiori.Autant dire que cette Allemagne-là ne s’embarquera pas non plus dans une voie protectionniste ou dans des croisades de principes contre les États-Unis, la Chine ou la Russie. Reconnaissons que cette hypothèse est devenue moins probable depuis que les banques centrales, en particulier la BCE, ont substantiellement amélioré leur capacité de régulation.S’il est effectivement interdit d’articuler son discours autour de la mise en avant d’un traitement ou de la valorisation d’une molécule, informer reste permis.Jusqu’où faut-il aller ?Mêmes sur les grands axes, la circulation peut-être considérablement diminuée après de fortes pluies, alors que dans les campagnes, les ânes et les canoës sont parfois des alternatives préférables aux transports motorisés. Le défi est alors d’obtenir une « densité interactive » pour laquelle il faut transformer les métropoles et réorganiser les centre villes, éliminer la « dislocation des banlieues » source de tant d’inégalités et d’injustices attribuables à la géographie, au manque de communication.Les producteurs nationaux les plus dynamiques en seront les premières victimes.Deux pistes de leviers à exploiter :Lever les barrières psychologiques des demandeurs d’emploi Le « story telling » des intégrations professionnelles est déjà à l’œuvre dans les grands groupes ; assorti de notoriété, il nourrit l’appétence des demandeurs d’emploi de tous les âges et de tous les degrés de qualification.Les autres niveaux de responsabilités que sont les groupes ou les institutions dans le contexte du travail doivent être tout autant impliqués dans les démarches de résilience.

Publicités