Une dispersion de l’aide

Si la thématique du transport n’est pas la seule à avoir été relayée à un troisième texte, la nécessité de son examen dans les débats sur les compétences des régions et des métropoles est revenue logiquement.Voilà pourquoi nous prônons un scénario « moins d’austérité mais du sérieux budgétaire ».Dans cet état, Antonio Fiori fonctionne au maximum de ses capacités intellectuelles.L’accroissement des échanges commerciaux et humains constitue un facteur de multiplication des épidémies. Même chez les plus chauds partisans du libre-échange, un tel mécanisme parajudiciaire suscite un certain scepticisme.Et, les gains de productivité régulièrement générés, étaient partagés entre les principaux acteurs, afin de lisser la demande intérieure le long d’un trend croissant : entreprises sous la forme de profits supplémentaires, salariés bénéficiant de hausse de salaire, et État dont le Trésor directement branché sur la croissance bénéficiait à taux inchangés d’une manne fiscale croissante.Parfois, ils ne sont pas conscients de la guerre dans laquelle ils sont impliqués ».Si les soins prodigués en France sont parmi les meilleurs au monde, il est difficile d’être aussi fier sur le plan économique : le régime d’Assurance Maladie est déficitaire depuis bientôt un quart de siècle (1989 exactement).Il arrive alors que le salarié identifie des manques et des trop plein qui peuvent ne pas concerner le travail et l’oblige à repenser ses priorités.Par contre, les initiatives pour améliorer le bilan de l’éducation mondiale sont gênées par les méandres de la chaîne de valeur de l’investissement et manquent d’institutions de financement suffisamment capitalisées et capables de mener des interventions multilatérales en matière d’éducation mondiale.De son côté, la Banque centrale européenne est également confrontée à une crise existentielle car sa politique est désormais officiellement inopérante. En outre, nombre d’entreprises découvrent qu’elles ignorent désormais comment leurs données sont utilisées et où elles sont stockées, et pourraient se retrouver en violation des règles strictes de conformité de l’information en vigueur dans leur secteur d’activité.L’exercice consiste à faire venir plancher un ou deux fonctionnaires devant un parterre de journalistes au sujet d’un dossier particulièrement ardu.Une note d’appréciation de la politique commerciale émanant de l’administration de l’économie et des finances entonne résolument que « la libéralisation commerciale est un choix irréversible.Calculé par rapport à la moyenne de tous modèles économiques en énergie, cet engagement coûte 250 milliards de dollars par an, soit un coût total de 20 000 milliards de dollars à la fin de ce siècle pour une réduction dérisoire de l’augmentation de la température.Le ministre a pourtant voté l’an dernier les nouvelles règles de gouvernance de la zone euro.Vous expliquez que notre graal est le CDI garanti à vie, adossé à un salaire décent et à un prêt immobilier. Nous cherchons en vain autour de nous les quelques survivants de ce paradis perdu du siècle dernier.Il est temps qu’ils se mêlent de gouvernance globale « avec les citoyens qu’ils représentent ».Alors qu’aujourd’hui à peine 16% des ménages y ont accès, l’objectif est de faire monter le taux à 70% en 2018.