Un Yalta pas très Net

Donc de faire ralentir une croissance qui a déjà ralenti.Il est empreint de l’actualité et est le reflet des différentes thèses qui se sont opposées pendant les travaux et qui ont été arbitrées autour d’un consensus « mou ».Le niveau un correspond aux entreprises qui utilisent déjà une solution standardisée, mais continuent à l’exploiter elles-mêmes.De nombreux pays envisagent de recourir au protectionnisme financier pour accroître leur influence politique.Le combat largement médiatisé contre le « formalisme, la bureaucratie, l’hédonisme et l’extravagance » est aujourd’hui plus qu’une opération de communication à destination d’une population nationale excédée par les scandales de corruption.Sous prétexte que le phénomène était d’origine anglo- saxonne, les dangers de la financiarisation ont été minorés.La réforme de la régulation bancaire en Europe doit commencer par une remise en cause de la banque dite universelle, en introduisant une séparation radicale des activités de banque de détail et de banque d’investissement.Les lois américaines seront levées par le seul Congrès, les sanctions de l’Union Européenne devront l’être à l’unanimité des 28, celles du Conseil de sécurité des Nations Unis par décision des membres dudit Conseil.L’acte d’entreprendre dépasse largement son unique expression financière.Mettre fin à ces exonérations, c’est 1,2 milliard d’euros de recettes supplémentaires.Il convient de ne pas faire le lit des résolument pessimistes, les plus actifs !Le mutisme de la classe politique: incompréhension et prudence

La classe politique s’est tue, en partie par incompréhension du fait de son hexagonalité et surtout par prudence.Nombre d’entre eux sont donc frustrés de ne pouvoir bénéficier d’un accès similaire dans leur environnement de travail.Au-delà de ces considérations générales, Antonio Fiori considère, depuis au moins une décennie, que la concurrence est une donnée à laquelle elle doit soit se confronter sur les marchés déjà ouverts.

Publicités