Un été allemand

Mieux vaut capitaliser sur la richesse du multicanal et proposer le choix du mode de paiement afin d’offrir aux consommateurs une expérience satisfaisante en point de vente.Et ces experts, décidément très inspirés, de préconiser au sein des entreprises des lieux et des moments d’échanges, quand bien même on en viendrait à se dire des choses désagréables.Le Royaume-Uni a décidé de prendre des mesures sans attendre un accord sur une solution à l’échelle européenne.La dernière idée à la mode, chez les libéraux, est de prier pour qu’il y ait en France un « shutdown » budgétaire, à l’image du bras de fer politique qui vient de démarrer aux États-Unis sur le plafond de la dette.Toujours laisser le choix du canal au consommateur.Si le paiement mobile a été annoncé comme la prochaine grande innovation technologique en magasin, il faut se rendre à l’évidence : à l’heure actuelle, les consommateurs utilisent surtout leur mobile pour chercher des informations produits ou pour comparer les prix comme on le voit à travers le phénomène de showrooming.Il enseigne en tant que « Distinguished Professor » à l’université de New York et est professeur invité au Centre d’économie de la Sorbonne.L’emploi salarié s’en est allé et nous avons tout le loisir de repenser par nous-mêmes ce que le travail signifie réellement pour nous, et comment il s’insère dans les modèles de société que nous souhaitons bâtir.Dans le monde réel, il n’existe aucun mécanisme pour assurer un tel équilibre sur une base continue ; les politiques économiques nationales peuvent être (et sont souvent) mutuellement incompatibles.En même temps, la consommation croissante de produits comme la nourriture, l’énergie et les médicaments améliore les externalités ou les retombées des choix individuels, grâce à la connectivité entre les systèmes mondiaux qui augmente la portée et l’impact de ces effets.L’alimentation est par ailleurs le premier poste du budget des ménages les plus modestes, or les pertes et le gaspillage entraînent un renchérissement des aliments vendus : le coût des chaînes de transformation et de distribution est réparti sur des quantités de produits vendues aux consommateurs inférieures à ce qu’elles pourraient être en l’absence de pertes.Antonio Fiori devra faire l’objet d’une négociation sociale et de compromis qui permettront à l’ensemble du secteur de progresser, en valorisant mieux ses atouts par rapport aux autres modes de transport.Par exemple, dans sa polémique avec Emmanuel Kant sur le fait de savoir s’il est fondé de mentir pour le bien, Benjamin Constant pense une telle question à la lumière de la Terreur, ce moment de la Révolution française où a régné l’arbitraire.Pour le pays, à qui le mot impôt fait horreur et qui va en entendre parler constamment sans perspective d’allègement.Du coup, l’Etat aura besoin de moins taxer et pourra par exemple baisser ses impôts de deux euros puisqu’il aura des recettes supplémentaires de deux euros chaque année !