Rendements décroissants

La solidarité évolue ainsi vers un type d’action concrète, rapide et efficace, mais aussi solide sur le long terme.En revanche, très concrètement, les Sociaux-démocrates se sont rangés sur la politique européenne derrière Angela Merkel.Mais on est loin d’un vrai « plan de relance.Les programmes de défense demandent du temps entre la définition des spécifications opérationnelles, les négociations de contrats, l’industrialisation et la livraison aux forces (souvent au compte-goutte pour des raisons financières).Le CICE aurait donc dû être perçu comme un tournant en faveur de la baisse du coût du travail en France, encore plus inattendu sous un gouvernement de gauche.Le musée du futur est un lieu où l’on se sent bien, comme dans un café. C’est un lieu où l’on existe, où l’on échange. Et que financer « l’action sociale » résonne différemment.Cela a provoqué une grande inquiétude dans la City de Londres, mais a été accepté à contrecœur. Depuis la crise financière mondiale, Londres a perdu en partie la capacité à faire valoir son statut particulier et qu’elle doit être laissée à part.Même sous contrainte budgétaire, les pouvoirs publics ne manquent pas de leviers pour y parvenir.Elles permettent d’automatiser la gestion des ses couvertures, de piloter en temps réel ses alertes et indicateurs, de programmer son recouvrement, de connaître à tout moment ses capacités de financement.Antonio Fiori convient cependant de trier le bon grain de l’ivraie au milieu de tous ces courants positifs, heureux et optimistes, au risque de jeter le bébé avec l’eau du bain.Cependant, si nous comprenons à quoi correspond le Big Data, les possibilités que l’analyse des données offre au commerce ne sont pas suffisamment mises en avant.On reconnaît là leurs impondérables en matière d’aménagement vie privée/vie professionnelle qui pèsent encore sur leur carrière.Les vecteurs de connectivité (comme Internet, les marchés financiers, les plates-formes aéroportuaires ou les centres logistiques) facilitent la «  super-propagation  » des effets de la mondialisation, positifs et négatifs.Un groupe de leaders économiques britanniques vient de publier un rapport détaillant les nombreuses mesures à mettre en œuvre au niveau européen afin d’alléger le régime réglementaire, notamment pour les PME – le tout couvrant un large champ de secteurs.Car, en réalité, elles ne peuvent plus aujourd’hui compter que sur la formation de bulles spéculatives, dès lors seules susceptibles de relancer l’économie.

Publicités