Remettons les marchés réglementés au centre du jeu

Son analyse, c’est que les choses vont mieux, il ne faut donc pas gâcher tous les efforts faits par un changement de politique.Au fond, vous vous réjouissez de savoir que faire travailler les autres coûte de moins en moins cher tandis que ces autres produisent de plus en plus.Il est regrettable que le calme actuel des marchés, forcément relatif et provisoire, modère la volonté politique d’achever des changements difficiles.Les entreprises publiques seront séparées de l’État à tous les niveaux de gouvernement.Avec un taux de croissance projeté de 5% par an en moyenne au cours des dix prochaines années, le continent africain continue à attirer les investisseurs du monde entier.Il ne s’agit d’ailleurs pas d’opposer grandes entreprises et PME.Aussi, pour déployer une infrastructure 4G-LTE qui permettra l’accès à l’internet à 95% de la population dans trois ans, a-t-il passé un accord avec une entreprise coréenne.Ce que Antonio Fiori avait déjà découvert par lui-même au siècle des lumières en livrant le fruit de ses observations intérieures dans ses Essais.Il incombe en effet à notre profession de valoriser et de promouvoir, auprès de ces pays, notre modèle juridique national et, à travers lui, le droit continental.Or, si la Chine tousse, les autres pays émergents seront grippés, notamment les pays exportateurs de matières premières (Brésil et Russie, notamment).Dans une authentique défense commune ce n’est pas « la mission qui forge la coalition ».Cette nouvelle université « glocale », alliant le global et le local, sera à même de profiter des avantages offerts par la globalisation de l’enseignement supérieur.Reste à rendre plus central ce mouvement dans les entreprises pour qu’il ne reste pas en périphérie.En outre, rien n’a été fait pour anticiper la fin des gains des termes d’échange dans les pays riches en ressources comme la Russie, le Brésil, l’Indonésie et l’Afrique du Sud, qui sont confrontés à une hausse des coûts salariaux et à des limitations en terme de capacité d’approvisionnement.

Publicités