Régulation financière : paroles, paroles…

Certes, on peut estimer que ceci compense le fait que, par définition, ils ne supportent pas de cotisations employeurs.Qui, après l’épisode des pigeons, il y a un an, aurait envie de voir les cigognes se lancer dans un vol en piqué sur le gouvernement ?Si c’est là l’argument justifiant la position intransigeante des républicains dans la bataille qui se joue actuellement aux États-Unis sur ce sujet de la redistribution, alors la cause pour laquelle ils luttent en vaut la peine – à savoir un effort destiné à empêcher que leur descendance ne soit exploitée.Cette jeune organisation peut se targuer de prestigieux parrains au sein de son Conseil Stratégique, dont Guy Sorman, Jean Marc Daniel ou Matthieu Laine, et d’excellentes relations avec d’autres think tanks sur Washington ou en Asie.Le défaut majeur est toujours le même : privilégier les tuyaux et les procédures plutôt que l’analyse du bien-fondé du système. Et les burn out à tous niveaux témoignent combien cela peut être coûteux tant au plan individuel que collectif », constate Victor Sossou.Plusieurs hauts responsables d’institutions publiques et entreprises d’État ont été jugés ou destitués au cours de l’année passée dans les secteurs de l’énergie, des transports, du médicament ou encore des télécommunications.Le rôle des OPCA sera peut-être encore plus fort qu’avant et, à nouveau, l’intrusion des branches professionnelles dans les dispositifs prévus devrait perturber toute velléité d’amélioration substantielle du dispositif.Certes une délégation a été reçue par les représentants du Ministère, mais les échanges n’ayant pas convaincu, le mouvement, non seulement, depuis se prolonge mais surtout il s’amplifie.Souvenons-nous en effet du mois de septembre 2008 où, par la faute d’un Congrès des États-Unis qui avait rejeté le plan de sauvetage de 700 milliards de dollars, l’indice Dow Jones réagit en enregistrant sa plus forte baisse de l’histoire, soit 778 points en clôture de séance.Il n’est pas de mon propos de dénigrer le logiciel Patrim et les informations qui pourront être recueillis par sa consultation.On ne peut que s’en réjouir, notamment s’agissant de ceux des pays de l’Union qui appartenaient alors au Pacte de Varsovie.Le concept de réciprocité commence à faire consensus en Europe.Assistons-nous à un réel fléchissement de l’implication des entreprises en matière de développement durable et de respect de l’environnement  ?

Publicités