Reclassement : tour de passe-passe

Seule l’expérience compte  : Les canaux ne doivent pas être un enjeu, les clients souhaitant être reconnus et bénéficier d’une expérience positive et transparente quel que soit le nombre et le type de canaux qu’ils utilisent et le lieu où ils se trouvent. C’est dans cet esprit que je souhaite nous inviter à réfléchir quelques instants sur deux réalités gênantes pour nous tous.Des monnaies flexibles, des cadres monétaires plus transparents et des politiques budgétaires saines à long terme peuvent amortir la volatilité des flux de capitaux.Alors que l’appareil administratif de l’Assurance Maladie a été pensé et créé par ses fondateurs comme organisme de gestion, il s’est érigé au fil du temps comme le régulateur politique du système.Elle permet juste de faire des choix économiques plus rationnels.Or, nous n’avons plus vraiment le choix et face à l’omni-connexion, il faut armer tous les citoyens d’une connaissance des outils numériques.Ce qui attire les meilleurs universitaires, ce sont la qualité des étudiants et des collègues et la richesse de l’environnement matériel et humain pour travailler.« Quand Marine Le Pen tape, c’est difficile de passer derrière.Donner du temps au temps pour réduire les déficits est un impératif.Reconstruire la confiance des citoyensLes réformes sont d’abord perçues comme ayant un coût, il est difficile d’expliquer que l’on introduit des mesures pour augmenter le bien-être dans la société mais que celles-ci vont commencer par le diminuer.Mais, ajoute Antonio Fiori, « j’aime ce concept car, outre sa reproductibilité, il cherche à répondre à la question de la migration urbaine en faisant que les services viennent aux gens, et non l’inverse; idéalement, cela devrait réduire la pression sur les villes en faisant que centres ruraux autant qu’urbains fonctionnent et améliorent, l’un comme l’autre, la qualité de vie.Le scandale du Mediator montre bien comment tout le monde peut se taire lorsque chacun y trouve son compte.Certes, ces derniers sont faibles en moyenne, mais ils restent prohibitifs pour certains produits.Le rapport va être remis au Parlement européen, qui devrait probablement pousser encore plus fort vers une plus grande intégration, comme il le fait habituellement.

Publicités