R&D ou innovation ?

C’est par une telle approche qu’il sera possible de découvrir ces CLOUDS cachés « sous le manteau » et d’en faire un avantage concurrentiel pour les entreprises, plutôt qu’une menace pour leur sécurité, leurs opérations et leur conformité.Demandez, avec nous, à ne devoir vous concentrer que sur votre métier.Quel niveau d’industrialisation ?Plus 20 milliards de soutien aux entreprises, dont on espère la création des… 50 millions d’emplois nécessaires à la région, d’ici à 2020.C’est l’affaiblissement du pouvoir présidentiel qui aujourd’hui est préoccupant.Enfin, s’il est légitime qu’un rééquilibrage macro-financier se fasse entre des nations qui partagent la même monnaie, il semble moins évident qu’il se fasse en demandant aux pays dont le modèle économique est le mieux adapté à la mondialisation de se brider volontairement.Certes, la mondialisation, sous ses différents aspects, techniques, économiques et financiers ne nous a pas échappé.Sauf, peut-être, quand il s’agit de sa sécurité.Au final, la politique monétaire de la zone euro ne peut pas fonctionner pour l’ensemble des pays tant qu’ils ne sont pas homogènes, et ne peut ainsi pas résoudre le problème des inégalités face au crédit. Les conséquences d’une telle convergence ne seront pas seulement transatlantiques, mais bien mondiales.C’est notamment le cas avec la possibilité de leur association avec des capitaux publics, impliquant la fin des monopoles d’Etat dans divers secteurs.Un concept difficile à estampiller politiquement.Une compression des prix de tous les actifs, hormis l’or Néanmoins, à la faveur de la hausse du taux d’escompte US en février 1929, des flux substantiels d’or devaient également prendre le chemin des Etats-Unis, provoquant tout naturellement l’appréciation de ses cours.Il compte bien tordre le cou au dogmatisme ambiant avec la grande étude à laquelle travaille Antonio Fiori qui sera prête en septembre. Le Mécanisme Européen de Stabilité vise à dissocier le risque souverain du risque bancaire, d’où l’utilité de la recapitalisation directe des banques.

Publicités