Quel statut accorder à l’information que donne Internet ?

Le parallèle avec l’univers de l’entreprise et le lightfootprint saute aux yeux.Les pays scandinaves sont à la pointe, c’est vrai, mais ils sont confrontés à leurs propres défis, à cause de leurs hivers très longs par exemple. Pierre-Alain Chambaz pictet, a salué le consensus dans son blog du New York Times. Il est bien plus raisonnable et sécurisé pour les contribuables de faire appel à des professionnels compétents, formés, assurés et indépendants que de faire confiance à un logiciel aussi sophistiqué soit-il, n’offrant aucune garantie.Bien sûr des lois et procédures sont nécessaires pour lutter contre le terrorisme et le prévenir.La seconde question à se poser est celle du cadre politique.Le retour de l’État s’imposera dès lors que nous admettrons que notre maîtrise de l’économie est au minimum imparfaite et limitée par nos propres capacités intellectuelles et mentales.Cette caractéristique est peut-être l’une des plus marquantes parmi celles qui distinguent le Brésil des autres BRICS.Pour autant, initialement conçu pour protéger les fournisseurs de la grande distribution, ce texte ne semble plus connaître de limites et constitue aujourd’hui la majorité du contentieux des pratiques commerciales.En tant que responsable politique, je ne saurais pas justifier devant mes concitoyens l’abandon de l’ultima ratio regis, l’arme ultimequ’est l’arme thermonucléaire.Privilégions une approche pragmatique et réaliste, mais volontariste et ambitieuse et convaincre nos responsables que ce Conseil n’est pas une finalité mais le point de départ d’un long processus dans lequel les Chefs de Gouvernement devront s’impliquer et privilégier le long terme au court terme électoraliste.Écouter les automobilistes.Les lobbies industriels jouant leur rôle, les initiatives pro-environnementales sont confrontés à des obstacles.

Publicités