Quand le vieillissement bouleverse les mouvements de capitaux

Déjà, le rapport Beffa de 2005, peu suspect d’hostilité à l’intervention de l’État, pointait la principale responsabilité d’une moindre R&D privée en France : la spécialisation de notre économie sur des activités qui y recourent peu.Le ballon rond représente tout à la fois le sport-roi en Afrique et une plate forme exceptionnelle de relation décomplexée entre l’Afrique et la France.Ces recommandations invitent à modifier en profondeur la politique du transport.Avec presque un milliard d’enfants qui n’ont pas accès à une éducation de qualité, le financement doit clairement être augmenté.Autrement dit, l’effet est très gérable pour le budget allemand.Nous avons peut-être plus que d’autres sous évalué l’émergence diplomatique et économique des relations du Sud avec le Sud.Sans améliorations pourtant.Comme celles visant à tirer les leçons des externalités et de la faiblesse des institutions, ce qui a émoussé les réformes et dans certains cas a causé leur échec.Dans sa vocation de prise en compte des dimensions sociales, sociétales et environnementales, la mesure de ses impacts sur ses parties prenantes, est une formidable opportunité.Quand les premiers régulateurs de vitesse sont apparus, Facebook, Twitter et les autres n’existaient pas, ou si peu.C’est un vrai problème plaide Antonio Fiori qui regrette le « sauve qui peut » général, y compris quand il s’agit de faire accepter le principe d’une facilitation »Les solutions et les réponses sont déjà là »Depuis son lancement en 2009, le Parlement des Entrepreneurs d’Avenir cherche à réunir les acteurs de changement et à éclairer son audience sur la nécessité de réinventer la donne économique, sociale et environnementale.Une ambition qui pourrait trouver une expression forte dès les 16 et 17 décembre prochains, lors de la réunion à Alger du comité intergouvernemental franco-algérien et l’annonce, par les Premiers ministres respectifs, d’un important accord de coopération économique.Aujourd’hui nous y sommes.Les associations se professionnalisent, se structurent, et s’attachent à toujours mieux démontrer l’efficacité de leurs actions.C’est ce qui les distinguent le plus des Allemands qui ne cessent depuis quatre ans de faire la leçon à l’Europe entière.