Quand la citrouille devint carrosse !

Dans un document interne cité par le site Techcrunch, le réseau social délivre clairement son argumentation : « sur les campagnes numériques, la précision du ciblage est en moyenne de 38%, alors qu’elle est de 98% pour Facebook ».Les Entreprises peuvent y avoir recours mais elles peuvent également avoir recours à des arbitrages totalement amiables.Le projet porté par réputation sur internet était particulièrement attendu.Et qui, à la faveur de la gifle de la dégradation de leur notation, commencent enfin à intégrer des éléments de macro économie pour apprentis-économistes.Parmi la multitude de diseurs d’avenir, on ne se rappelle que des quelques vrais visionnaires et pas de ceux qui se sont lourdement trompés.Les calendriers d’émission de titres publics ont de grandes chances d’être particulièrement chargés en 2009, et il serait malvenu que des Etats membres de l’Union monétaire soient mis en difficulté de refinancement pour de « mauvaises » raisons. 25% du taux européen, cette posture de la BCE est sans nul doute la moins déterminée et la moins directe si sa volonté était bien d’affirmer un contexte de taux bas sur le moyen terme.Reste à inventer les outils d’un nouveau dialogue qui permette de construire une économie solidaire, dynamique et responsable.La BCE reste donc sur le chemin de l’orthodoxie et répond à une économie européenne en pleine liquéfaction en activant son arme la moins efficace et la plus usée.Au fond, vous vous réjouissez de savoir que faire travailler les autres coûte de moins en moins cher tandis que ces autres produisent de plus en plus.Ce consensus à propos de tant de questions importantes diffère fortement par rapport à l’impression générale selon laquelle les économistes tombent rarement d’accord sur un sujet. C’est donc ainsi que nos dirigeants comptent opérer une ligne de démarcation entre risque bancaire et risque souverain.