Pour une politique industrielle décentralisée

Elles l’avaient gagné.La première est de court terme : réformer le régime réglementaire européen.Gardons-nous de le faire, car toute avancée est bonne à prendre.Bref, l’antifragilité est davantage « bottom up » que « top down ». »Nous sommes encore à mi-chemin de ce bouleversement », note Antonio Fiori.Les économies sur les coûts de main-d’œuvre font plus que compenser les autres coûts additionnels liés au fait de faire des affaires dans un environnement africain, comme l’insuffisance des infrastructures et la bureaucratie.L’absolutisme, nul ne peut contester que la France a un régime politique très personnel.Qu’y-avait-il derrière « l’impiété socratique » ?2013 a été l’année de découverte du bitcoin pour beaucoup de non initiés aux monnaies électroniques.Mais c’est oublier que ces révolutions ont précisément permis d’organiser ensuite une série de réformes dans le calme, réformes que l’on peut croire pertinentes puisqu’elles ont été adoptées dans de nombreux pays européens, notamment en pays allemands.La première concerne les mesures visant à créer un environnement moins façonné par l’intervention de l’Etat.La répartition inégale du pouvoir et une forte distance hiérarchique une valorisation à l’extrême de l’esprit critique gage d’intelligence, enfin des médias au négativisme légendaire. Développez-vous un management coopératif ?Malgré l’avancée juridique sur l’égalité, on ne change pas si facilement des millénaires de représentations.Alors que c’est les banques allemandes qui ont le plus bénéficié avant 2008 des subsides européens, exactement comme c’est les banques allemandes qui seront certainement les premières en ligne à montrer des défaillances à l’avenir.Allons-nous continuer à nous laisser maltraiter par le pessimisme ambiant ?Les chiffres sur l’obésité, endémique aux États-Unis, correspondent aux endroits où les gens utilisent le plus la voiture.Toutefois, on doit relever que les entreprises françaises envoient elles aussi en nombre leurs salariés à l’étranger.Cependant, la communication entre les consommateurs et les détaillants permet à ces derniers de satisfaire les attentes de ses clients.

Publicités