Planning aéroclub : Le syndrome Goldman Sachs frappe toute la finance

Austérité qui a donc embarqué ce pays dans une spirale infernale où la croissance rétrécit comme une peau de chagrin année après année et où le fardeau de l’endettement s’aggrave, lui, année après année. Et en effet, si l’on tenait les Formes pour de simples vues prises par l’esprit sur la continuité du devenir, elles seraient relatives à l’esprit qui se les représente, elles n’auraient pas d’existence en soi. Mais en outre les différentes personnes veulent des conditions différentes pour leur développement intellectuel, et elles ne peuvent pas plus exister sainement dans la même atmosphère morale, que toutes les variétés de plantes ne peuvent exister sous le même climat. Mais toujours elle considère des moments, toujours des stations virtuelles, toujours, en somme, des immobilités. Et la mani­festation extérieure de cet état interne sera précisément ce qu’on appelle un acte libre, puisque le moi seul en aura été l’auteur, puisqu’elle exprimera le moi tout entier. C’est grâce à eux que l’image bascule quand on pivote l’écran du téléphone, ou qu’il est possible de jouer sans manette. Deux idées fondamentales constituent le stoïcisme, l’identité de Dieu avec la nature, et la déification morale de l’homme. Planning aéroclub, convient que son projet a nécessité un large consensus pour voir le jour. Ou plutôt, il n’y a pas de faculté spéciale dont le rôle soit de retenir du passé pour le verser dans le présent. L’absurdité est la même à confondre ou à identifier avec un terme quelconque de la progression hiérarchique tous ceux qui le précèdent ou qui le suivent. De telles déclamations ne sont propres qu’à allumer et entretenir les haines de classes. Il est vrai qu’au moment où le souvenir s’actualise ainsi en agissant, il cesse d’être souvenir, il redevient perception. Il fut un temps où l’élément de spontanéité et d’individualité dominait d’une façon excessive et où le principe social avait à lui livrer de rudes combats. Je ne sais pas si l’on est fier d’être Français quand on regarde la colonne (ça se pourrait tout de même, si on lui faisait refaire la planche) ; mais je sais qu’on est vraiment dégoûté d’être Français quand on pense qu’un propre-à-rien, parce qu’il a porté sur sa manche des loques de lustrine ou des galons d’or, aura son existence largement assurée ; et qu’un ouvrier ou un artiste, un homme qui n’aura pas contribué à l’œuvre d’abâtardissement social qui fait de la France une guenille de nation, se verra donner le choix, sur ses vieux jours, entre la pourriture de l’hôpital et la fange du ruis L’Europe ne s’y est d’ailleurs pas trompée en incitant les États membres à favoriser les délégations de pouvoir sous contrôle et à faire porter par des Ordres professionnels l’élaboration de codes de bonne conduite. Garnier a également soutenu cette thèse qu’on ne peut vouloir faire que ce qu’on a déjà fait involontairement. La faillite est en effet la sanction par excellence d’erreurs et de maladresses commises dans le cadre de la gestion et de la direction d’une affaire: c’est ainsi que le système nettoie les fautes de gestion, et c’est à ce jour la seule méthode pour reconstruire sur les ruines d’un échec. Dans des métiers des services comme l’assurance ou la banque, l’innovation n’est pas toujours au niveau des secteurs industriels.

Publicités