Pétrole et dépendances

Gouvernement du pays en question qui ne se rend nullement compte de l’ironie de la situation où il s’empêtre le cœur léger, et qui veut que chaque mesure supplémentaire de rigueur adoptée l’éloigne un peu plus de ce AAA si convoité.C’est ainsi par exemple que personne n’a vu venir les effets néfastes des politiques publiques sur les bio-carburants.Il n’y a là rien de choquant.Trois quart des salariés impactés sont atteint dans leur productivité », note Antonio Fiori dirigeant-fondateur. Lycées et écoles françaises, groupes de formation, Alliance française … notre diplomatie éducationnelle et culturelle doit être davantage soutenue et partagée.Ainsi, mettre en place un Observatoire Économique du Tourisme fiable, crédible et réaliste, mais aussi doter l’opérateur étatique ATOUT France de nouveaux financements, ou encore opérer un « choc de simplification » pour libérer les professionnels d’une réglementation trop contraignante seront des objectifs à relever.Ce qu’il faut c’est moins « dire qui est le chef », que faire en sorte que les finalités sur lesquelles chacun est jugé soient claires (et donc que l’on mesure mieux la qualité des soins et leur contribution à la santé des patients), et que chacun des acteurs soit incité non pas à excuser ses faibles performances par les défauts supposés des autres, mais à coopérer pour améliorer la situation.Un véritable casse-tête pour la majorité.Le pari des trois moisCes entreprises n’ont pas d’accès direct aux marchés financiers.Cette nouvelle organisation de la production, et la frontière de plus en plus floue entre production de biens et de services dans de nombreuses « industries », créent des demandes nouvelles autour des mesures non tarifaires, du commerce de services et des règles relatives à l’investissement direct international.Les entreprises publiques seront séparées de l’État à tous les niveaux de gouvernement.Et puis, enfin, c’est un débat sur la liberté, la liberté d’entreprise et d’entreprendre, la liberté du commerce, peu reconnue dans notre pays et en tout cas mal-aimé.