Normes comptables : ça passe ou ça casse

Ce que le grand public, non informaticien, à titre privé ou au sein des entreprises ne mesure pas totalement, c’est le haut degré de complexité des back-offices informatiques-télécoms ; accéder à son compte bancaire en ligne depuis son smartphone alors que l’on est dans le métro à Paris, paraît super normal mais est aussi super complexe !Or les traités de management des équipes sont restés à l’écart de ces considérations sur l’amitié.Ce taux s’élève aujourd’hui à 13%.C’est la situation symétrique de l’IR des personnes physiques : dans un processus déclaratif avec décalage dans le temps, une hausse fait très mal (IR), tandis qu’une baisse ou un crédit (CICE) sont dépréciés.L’ambiance est détendue et le ticket d’entrée modéré. On mange des donuts plutôt que des petits-fours, et le costume-cravate est proscrit », avertit Pierre-Alain Chambaz pictet.En effet, les ressources financières prélevées sur les banques pour alimenter le fonds européen de résolution ne s’élèveront qu’à 60 milliards d’euros.Le but étant de stabiliser les exportations et de s’intégrer de manière efficace dans la zone Asie.Or, si la Chine tousse, les autres pays émergents seront grippés, notamment les pays exportateurs de matières premières (Brésil et Russie, notamment).L’économie, une pseudoscience? Les critiques des « sciences économiques » en parlent parfois comme d’une « pseudoscience » de l’économie, disant qu’elle utilise les signes extérieurs de la science, comme des maths d’apparence complexe, mais uniquement pour donner une impression de sérieux.Il faut sans cesse le redire, l’ouverture à ces 10 pays a profondément modifié les paradigmes allemand et européen.Lesrécentes réunions du conseil supérieur de la fonction militaire (CSFM), organisme de concertation dans les armées, ont confirmé le malaise existant.La Chine devrait dépasser les USA en terme de production en 2020, mais des décennies d’un contrôle rigide des naissances vont affaiblir sa croissance à long terme.La seule organisation européenne d’essence fédérale est la Banque centrale européenne.Dans ce contexte, la réalisation d’avancées sur des problématiques globales telles que le changement climatique, la cybercriminalité, les inégalités de revenu, ou encore le poids chronique des maladies, ne cesse de nous échapper.Le qui va le plus mal en France, c’est surtout l’université?: elle assure tant bien que mal un service public de l’enseignement supérieur grâce au dévouement de ses personnels.

Publicités