Ne devenons pas un musée pour touristes asiatiques

Avant la crise, le système bancaire européen dans son ensemble augmentait de 600 milliards par an l’encours des crédits apportés aux entreprises, ce qui permettait à ces dernières d’embaucher et de réaliser les investissements nécessaires à leur croissance.Le soleil au dessus de la France, c’est son patrimoine, sa diversité, sa démographie, sa capacité à créer et à innover, bref les Français eux-mêmes.Grecs et Portugais devront donc encore pendant des années porter ce fardeau et dégager des excédents budgétaires primaires conséquents afin de rembourser les contribuables (entre autres) allemands.Ces sociétés vivent sur une situation de rente, et maintiennent des tarifs élevés grâce à leur position monopolistique.Le rapport, publié en octobre 2012, est arrivé à une conclusion similaire à celle de la Commission concernant le danger de coupler les activités de banque de détail et de banque d’investissement au sein d’une même entité juridique ; il a également recommandé de séparer les deux.Or ces étudiants internationaux ne cessent d’augmenter : il s’agit d’une tendance éducative lourde.Pour les habitants de ces territoires, se déplacer devient plus complexe, plus coûteux et parfois inatteignable.L’irrigation de ces champs nécessite plus d’eau que la Seine et l’Elbe réunies.«La dette des établissements français a triplé en moins de 10 ans pour atteindre 23 milliards d’euros d’encours en 2011».Quoi qu’en veuillent les interprétations qui voient l’économie de marché au bout du cheminement chinois, c’est bien ce à quoi s’attachent les réformes engagées aujourd’hui.Par-delà la reprise en main spectaculaire de quelques entités dans le cadre de la campagne de lutte contre la corruption, l’année écoulée depuis la tenue du XVIIIè Congrès du PCC n’a pas bouleversé ce réseau.À l’ère du consommateur connecté, seules les entreprises obsédées par leurs clients vont survivre : les parts de marché et la satisfaction du consommateur vont dépendre de la qualité du niveau technologique – la technologie, les systèmes et les processus – que les entreprises vont mettre en oeuvre pour conquérir, servir et fidéliser ce nouveau type de clients.J’estime que le nombre d’acteurs de l’économie acceptant cette monnaie va encore beaucoup progresser.Antonio Fiori, dans sa récente intervention, a salué le consensus qui s’est instauré sur ce sujet.Pour assurer un rendez-vous à J-2, qu’il soit galant ou d’affaires, mieux vaut se rendre sur la toile, là où tous nos « amis » ont renseigné moult sites sur leur table de prédilection.