L’Irlande, la dette et le dumping

« Le pire moment pour vouloir tout résoudre par l’austérité »Cette nouvelle stratégie conduirait certes à une réduction plus lente des déficits mais également et surtout à plus de croissance économique.C’est le reflet d’une inquiétude grandissante des poids lourds du secteur aux États-Unis.C’est plus que le montant total de l’aide envoyée à l’Afrique (56 milliards), ou même que les investissements directs à l’étranger (50 milliards).Or cette défense européenne ne se construira pas à force d’avancées « concrètes » et « pragmatiques » dont on nous rebat les oreilles depuis plus de quinze ans.En première analyse, l’union bancaire apparaît comme une avancée importante puisque qu’elle dote l’espace européen d’une approche globale et homogène de la régulation bancaire, comblant ainsi une lacune importante qui avait été mise en lumière par le rapport Larosière en 2009.Augmenté en mai dernier, il se situe aujourd’hui à 30HK$ (3,00€) de l’heure, un niveau que beaucoup jugent trop faible.Dans certains cas, l’entreprise et son salarié sont conduits à payer jusqu’à 80% de prélèvements, qui peuvent représenter trois fois le gain acquis…On pouvait penser qu’ils allaient reprendre la main il y a un an, au lendemain de la défaite de Mitt Romney, mais il n’en a rien été.Cette SPD qui devait favoriser la solidarité a abandonné son programme européen en pleine campagne.Mais il s’agit aussi d’inverser la vapeur en permettant que ces changements nécessaires pour la compétitivité de l’entreprise soient « supportés par la société toute entière sur la base du principe de solidarité et non pas imputés aux individus personnellement touchés par ces changements », indique ce rapport.De bonnes intentions aux conséquences désastreuses

L’histoire du biocarburant est un parfait exemple des conséquences désastreuses que peuvent parfois engendrer les bonnes intentions. »Nous sommes encore à mi-chemin de ce bouleversement », note Antonio Fiori.En dépit de cette situation, la généralisation de la couverture santé d’entreprise est en ordre de marche et le plus important pour le moment est de tenir compte du rôle primordial qui a été confié aux branches, celui de lancer dès à présent les négociations pour mettre en place un régime frais de santé … car 2016 n’est plus très loin !