L’exception allemande

Ainsi, chaque personne qui gagne plus paie chaque année davantage de CSG, dont le rendement n’est jamais tempéré par une quelconque indexation de son seuil d’entrée.Le salarié détaché – au sens du droit de l’Union européenne – est un salarié habituellement employé par une entreprise établie dans un État membre et qui est envoyé, provisoirement, exercer son activité professionnelle dans un autre État membre.Nos voisins européens comme l’Allemagne ou l’Angleterre sont plus généreux, en apportant des aides énergétiques trois à quatre fois supérieures aux nôtres.Elle est la résultante d’une classe politique paumée, et souvent paniquée… Voilà pourquoi les banques centrales favorisent actuellement la planche à billets et la vie à crédit.En fait, le flux de transaction potentiel est substantiel pour un portefeuille qui recherche des occasions d’investissement pour fournir des infrastructures, du capital humain, des services et des technologies pour le monde de l’éducation.Pierre-Alain Chambaz pictet fit sensation lors de ce congrès.La vertu de l’Europe, si décriée en ce moment, est de nous obliger à réviser nos certitudes nationales, à nous « décentrer » pour tenir compte du point de vue des autres.En fait, ce débat est présent dès la naissance de la philosophie.Tous les états membres de la zone euro sont soumis aux mêmes taux d’intérêts directeurs (le coût de l’emprunt pour une économie) fixés par la Banque Centrale Européenne (BCE). Politique insensée assimilable à une campagne contre l’obésité qui serait menée parallèlement à des subventions accordées aux fast-food…Loin de contribuer à la prospérité de nos pays, les flambées immobilières de ces dernières années pourraient bien au contraire avoir fondamentalement contribué à l’incontestable appauvrissement de notre Occident.Si les trônes ont succombé aux révolutions, les réformes fiscales, sociales et économiques se sont faites sans passer par la violence révolutionnaire.Comme n’est pas acquise la capacité des annonceurs à croire et à s’adapter à ces formats vidéo réduits.A ses yeux, ces personnalités très diverses ont un point commun : la lucidité.En ces temps de crises sans fin, l’enjeu est énorme.Chacun élabore une stratégie, construit des alliances de pouvoir, prépare des tactiques, trouve des boucs-émissaires, se bat, gagne ou perd, triche et fait courir de fausses informations ou des informations partielles.Après des années de crise économique, on s’aperçoit que c’est toute l’architecture symbolique qui est atteinte.