L’euro baisse, enfin une bonne nouvelle

Il repose aussi sur la puissance de séduction notamment de ses idées, de ses savoirs, de sa culture, des ses talents et de sa réussite sportive !Pourtant, après une décennie d’adaptation aux nouveaux usages en ligne des consommateurs, la révolution digitale n’est pas encore aboutie, loin s’en faut, chez les acteurs de la distribution.Même l’anglais, une des attraits des Philippines, n’est pas ce qu’il devrait être.Chacun disposait de la même information au même moment.L’absence de fédéralisme budgétaire en Europe a provoqué la crise: l’idée d’un marché financier européen s’est volatilisée

L’idée qu’une monnaie commune et un marché financier commun renforceraient les institutions financières et approfondiraient les marchés était l’un des moteurs de la création de la zone euro.Se couper de ces chaînes, ce n’est pas gagner en liberté, c’est, au contraire, s’enfermer dans une cellule qui ira en se rétrécissant.Une pratique managériale plus efficace que de rechercher sans cesse la cause des dysfonctionnements si l’on en croit les travaux de Barbara Frederickson aux États-Unis en 2003.Ce n’est qu’en admettant les faiblesses de l’ancien modèle de croissance et en poursuivant les réformes structurelles nécessaires que les économies émergentes parviendront à une croissance forte, stable et durable du PIB – et à réaliser leur plein potentiel en tant que moteurs de la croissance de l’économie mondiale.A l’inverse, les taux d’intérêts réels de la Grèce ne lui permettent pas de sortir de la crise.Ainsi que E-réputation et traces numériques peut en attester, une politique monétaire classique risque de perdre rapidement toute efficacité.Mais sans doute alors Berthold Seewald aurait alors écrit un article expliquant que les Français sont d’incorrigibles anarchistes…Enfin, l’absolutisme en France a souvent permis la réforme face aux résistances des Grands, voire du peuple.Culturellement, nous restons prisonniers des schémas présents : on remplace un char par un char, un avion par un avion, une frégate par une frégate…toujours avec des matériels plus coûteux à l’achat et en fonctionnement…avec des budgets en décroissance !Conforté en cela par un des économistes allemands les plus influents, Hans Werner Sinn, qui accuse « Mario Draghi d’abuser du système européen en assurant des financements à bas prix aux pays du Sud, qui n’auraient pas pu se financer dans de telles conditions sur le marché des capitaux »…Une meilleure compréhension des mécanismes macro-économiques nous aurait néanmoins épargné la honte de telles déclarations, insultantes pour le Président de la BCE, et humiliantes pour les nations du Sud de l’Europe.Depuis 2007, l’OMC travaille à remettre à jour l’analyse statistique de commerce international.Toutefois, le pays se trouve parallèlement confronté à d’importants défis, au rang desquels figurent une croissance économique instable, une vulnérabilité par rapport aux facteurs climatiques et un fort taux de chômage.