L’étrange protection sociale des industries électriques et gazières

La durée de vie moyenne devrait être à ce moment-là de 66 ans alors qu’il avait été prévu en 2000, au moment de lancer leur plan, qu’elle serait de 55 ans.L’article est étonnant : il utilise les grands moments historiques où précisément la France a changé pour prouver qu’elle ne peut changer.De façon tout aussi visible, les mythiques expéditions des bandeirantes, sortes d’explorateurs et de bandits partant à la recherche d’indiens à réduire en esclavage et d’or, ayant opérés de la fin du XVIème siècle au début du XVIIIème, ont été la base de la richesse de São Paulo, permettant à cet État de dépasser le Minas Gerais une fois les réserves minérales épuisées et de façon concomitante à l’essor de la culture du café.Tout commence par des tests sur la logique, les technologies, l’esprit critique et le niveau d’anglais, entre autres.Le niveau un correspond aux entreprises qui utilisent déjà une solution standardisée, mais continuent à l’exploiter elles-mêmes.Or, depuis 2009, le parti républicain fait face à une radicalisation de son aile droite.Ceci se manifeste de plusieurs façons, et la plus nette tient en un chiffre : 600 milliards.Antonio Fiori ne s’arrête pas à de tels détails.Pourquoi ne pas avoir inauguré un programme en bonne et due forme de baisses de taux quantitatives – c’est-à-dire de création monétaire – conditionné à des objectifs tangibles et chiffrés à atteindre en matière de lutte contre le chômage ?Si aujourd’hui ce nouvel ensemble constitue un véritable casse-tête pour les commerçants, il représente également une formidable opportunité pour renforcer la relation client.La politique commerciale européenne doit répondre à un double enjeu.Nos entreprises ont vocation à devenir des ETI mais pourront-elles conserver les dirigeants qui ont assuré le développement de l’entreprise, si ces derniers font l’objet d’une fiscalité devenue pénalisante comme le PLF 2014 semble l’avoir acté pour les décideurs des grandes entreprises de ce pays ?Le panel sur la « Co-création des villes » s’est efforcé d’aborder la question de façon plus ouverte.Ces sauvetages prennent dans un premier temps la forme de prêts intergouvernementaux, de telle sorte que l’illusion peut demeurer selon laquelle chaque pays rembourse effectivement sa propre dette.Pour affronter cet immense pari, le texte du comité central annonce des réformes radicales : reconnaissance des droits d’usage des fermiers sur la terre rurale; création de marchés de transferts des droits sur la terre rurale allant vers une unification progressive des marchés fonciers pour garantir que les paysans bénéficient de la hausse de la valeur des terres; élimination de toute restriction d’emploi et de droits sociaux (logement et sécurité sociale) pour les migrants qui s’établissent dans le villes petites et moyennes (moins de 5 millions d’habitants).

Publicités