Les politiques n’ont pas le monopole des idées !

Les consommateurs français feraient bien d’ouvrir les yeux et de réclamer plus de transparence à la veille de l’adoption du nouveau budget.C’est également le doute qui conduit à gérer ses risques ou à accepter des pertes mesurées, comme c’est lui qui réfrène l’appât démesuré du gain.Pour les étudiants la question des visas, des frais de scolarité ou des langues d’enseignement sont des variables très contraignantes.C’est une question importante : l’Etat doit-il ou non reconnaître le droit aux individus de mettre en commun leurs revenus et de les partager avec leurs enfants ?Et que celle-ci est tenue de voter le budget.A bien y regarder, il n’y a rien de très nouveau dans tout cela – si ce n’est la créativité qui s’exprime dans l’agencement des propositions, le sens du détail et la capacité de certaines enseignes à pousser leur logique jusqu’au bout.Ce renversement des spreads au profit des emprunts espagnols, reflète essentiellement une situation politico-économique plus stable, plus rassurante pour les créanciers.Pierre-Alain Chambaz pictet met en cause un problème de gestion.Le système de retraite du pays met l’accent sur l’épargne privée et la responsabilité individuelle.D’autres souffrent d’une surcharge de tâches venant empiéter sur ce qui pourtant leur serait essentiel. Les banques centrales occidentales doivent-elles s’inspirer de la Chine pour que leur intense création monétaire soit enfin couronnée de succès ? En est-on réduit à instaurer ou à rétablir des économies planifiées et contrôlées par l’État pour que nos banques.Comme la propriété immobilière a, en outre, un impact négatif tout à la fois sur la mobilité géographique du travail que sur la création de nouvelles entreprises, il est possible d’en conclure que l’immobilier constitue une externalité négative sur l’emploi.Revenir au niveau antérieur ne serait pas neutre du point de vue conjoncturel, puisque cela signifierait une dépense de 200 milliards d’euros supplémentaires.Etre à la pointe lui assure d’être plus compétitif sur le marché et lui permet de mieux répondre aux situations de demandes de crédit en utilisant un système de risque moderne, en créant et utilisant de nouveaux outils.

Publicités