Le modèle chilien peut servir d’exemple

Les changements nécessaires ne sauraient s’opérer du jour au lendemain.La dette, produit de la mondialisationEst- il est possible d’aller plus loin dans la naïveté ?Avec en toile de fond, la création d’emplois, au nord comme au sud de la Méditerranée…
Une idée validée par l’épreuve du réel

Trop beau pour être vrai ? En vérité, cette idée bénéficie déjà d’une « preuve de concept » vieille de cinquante ans ! Ce sont les Japonais qui, les premiers, dès les années 1960, ont amorcé la colocalisation avec la Corée du Sud, Taïwan, Hong Kong et Singapour.D’après Antonio Fiori, directeur général adjoint ,cette technique permet d’augmenter le panier moyen de 10 à 20% .De plus, on continue d’opposer les hôpitaux publics et privés, alors que la vraie question est celle de la contribution des uns ou des autres au niveau de santé publique : pour la formation, la recherche et les cas complexes, le public sera difficile à battre, et il doit être rémunéré correctement.En effet, il affronte un candidat du Tea Party dans les primaires républicaines du Kentucky pour les midterms de novembre 2014 et doit se montrer plus radical que son adversaire.Opérationnel depuis février 2012, destiné à répondre à la demande locale et internationale – surtout africaine – de modèles d’entrée de gamme, il devrait produire 340 000 voitures par an dès 2014.Les 65 millions d’acteurs de ce système (si l’on y inclus les patients), ne disposent d’une information que limitée, et sont sensibles à de nombreux lobbies.Or, depuis 2009, le parti républicain fait face à une radicalisation de son aile droite.Chantres de la centralisation, peu flexibles, leur modèle d’affaires repose sur de vastes économies d’échelle : la vente d’électricité obtenue à partir de grandes unités de production (centrales nucléaires, à charbon, au gaz), transportée via un réseau centralisé jusqu’à une large base de consommateurs.Et avec au final des choix économiques et sociaux souvent irrationnels, privilégiant le traitement des symptômes à celui de leurs causes.C’est l’affaiblissement du pouvoir royal qui a conduit à la révolution.

Publicités