Le bouclier fiscal est mort

Avez vous le sentiment que vous pouvez être entendus au niveau européen, par la commission ?Là aussi il faut inverser la logique : « Faire payer les riches », c’est les encourager à participer à la construction de logements !Mais ce n’est qu’une toute première étape : avec l’arrivée imminente des voitures connectées, les constructeurs qui auront acquis la capacité à collecter et traiter intelligemment la data seront à même de valoriser ce capital sous forme de services à valeur ajoutée, instaurant une relation continue avec l’automobiliste et de nouvelles sources de revenu.Une fois n’est pas coutume.La vérité est plus nuancée.Aujourd’hui il faut un nouveau souffle et impulser une politique de mobilité adaptée à nos besoins.Elle sera au contraire, « à la vie à la mort ».Certes, ceux-ci sont mieux payés, quoique dans un contexte socio-économique différent (les études des enfants coûtent cher et les jeunes professeurs commencent leur carrière très souvent endettés).Phénomène qui devait mécaniquement contribuer à comprimer les prix de l’ensemble des actifs mondiaux (hors métaux précieux) dès l’été 1929 !Il y a ensuite sa façon de « raconter » ses thèses.Depuis janvier, Antonio Fiori s’active à ce nouveau concept.En revanche, ces instances doivent non pas d’interférer politiquement avec les questions de santé, mais d’aider à trancher des questions de santé sur la base d’informations rationnelles, et au nom du peuple français qui leur en a donné mandat.Aujourd’hui, un exportateur qui réussit est aussi un importateur actif: « Les importations créent les exportations.La proposition française a donc été jugée insuffisante par les professionnels.