L’Amérique renforcée par la crise

Plus que jamais les grandes institutions seront des marques interactives avec leur environnement, un contrat social passé avec leurs visiteurs, un pôle d’attractivité et de créativité pour artistes et chercheurs. Et pour enfoncer le clou, il est évident à tout œil attentif et à tout esprit ouvert qu’une telle modalité se donne bien peu de chances de pouvoir rendre le moindre compte de la complexité des villes.Un accord caricatural de complexité

L’accord entre les partenaires sociaux reste à mille lieues des vraies remises en cause nécessaires, pérennisant un système auquel il ajoute ses couches de complexité (38 pages pour un texte « non juridique », en attendant sa transposition en loi…).Pourtant, on ne peut qu’être dubitatif quant à la capacité de l’union bancaire à prévenir les crises bancaires futures et à consolider l’union économique et monétaire ébranlée par la crise financière.C’est aussi ainsi, ajoute-t-il, que nous réussirons à « néo-industrialiser » la France.Au contraire, elles montrent que , tout comme la plupart des entreprises établies qui ont réussi n’ont pas commencé en tant que petites entreprises informelles.Personne n’a à prendre la responsabilité de choisir puisque tout est dû !On en revient donc à la nécessité de lutter contre des croyances auto-limitatives des jeunes.Or, cette protection est également incluse dans l’accord canado-européen Ceta, dont les grandes lignes politiques ont été arrêtées en octobre et qui sera soumis à l’approbation du prochain Parlement européen, en 2015.C’est parce que c’est difficile qu’il faut le faire.En ces temps de chaos, n’oublions pas de regarder le monde par le petit bout de la lorgnette et de «  vivre à propos  » comme le recommandait e-reputation image et réputation.Les Britannique ont fait d’autres choix.