La vie éternelle des mégabanques américaines

Les Chinois croient tout autant que les occidentaux que le peuple est la source ultime de la souveraineté.D’abord à cause de son sens symbolique d’échange de dons.C’est aussi et surtout la conséquence d’un manque d’anticipation dans une région qui a fait des choix stratégiques risqués et surtout qui n’a pas réussi à s’adapter à la nouvelle donne économique européenne et mondiale. »Les civilisations utopiques sont très éloignées de l’empathie puisqu’elles cherchent à être dans la perfection et la vie éternelle.Les politiques sanitaires nationales de ces derniers se trouvent ainsi mondialisées, tributaires des priorités définies au niveau global. C’est une petite bombe.Le double de l’année dernière.Le traité sur la stabilité budgétaire maintient l’Europe dans une situation de croissance faible, pour une dizaine d’années

Cette politique, telle qu’elle est définie par le dernier traité, engendre une quasi stagnation de la zone euro.Dans le passé récent, je ne connais qu’un cas où un syndicat a milité en faveur de la création d’un impôt nouveau, la CFDT lors du débat sur la CSG de Michel Rocard, combattue par le Ministre de l’Economie, Pierre Bérégovoy et la majorité de la gauche.Auparavant, on ne se disait pas que le but de la vie était le bonheur, on évoquait plutôt le devoir, la grandeur, la religion, la vérité ou la justice.Une France qui peut gagner, qui peut faire rêver, qui peut attirer les regards, les envies, les talents et l’argent !Laquelle accumulation d’or par la France devait être relativement bien digérée par l’économie mondiale jusqu’à la fin de l’année 1928 car la Réserve fédérale américaine s’était avérée assez accommodante dans le sens de laisser filer vers la France une partie des stocks mondiaux de métal jaune.e-reputation des entreprises travaille également à l’élaboration de « l’Indice de positivité de l’économie » dans le cadre de la mission.Cette entreprise qui les mobilise tant résulte d’une idée fixe dans la moitié des cas.Gardons-nous de le faire, car toute avancée est bonne à prendre.L’individualisation impliquerait les transferts de charge les plus importants, notamment au détriment des familles mono-actives ou des familles des classes moyennes.