La peur du passage à vide

Il n’est pas question dans la presse allemande de « grenouilles.Il nous faut un « plan », ou au moins un tracé.On conçoit la conclusion que chacun doit tirer de ce type d’article : faire l’Europe avec les Français est une chimère et l’Allemagne doit évidemment s’éloigner de ce voisin incorrigible et dangereux.Parmi les secteurs les plus touchés : l’équipement de la maison, la high-tech et les produits culturels. Venant en complémentarité de la conception de l’espace (architecture intérieure) facilitant l’accès et la mobilité des personnes à domicile, il s’agit de donner naissance à des « smart homes » parfaitement adaptées.Concrètement, les données de circulation permettront demain aux automobilistes de faire des économies d’énergie ou de gagner du temps en évitant les zones d’encombrement ou les accidents qui leur seront signalés en amont de leurs choix d’itinéraires.Ce qui s’est passé dans les deux cas, c’est que les économistes ont négligé de graves complications de second choix.Rassembler des personnalités, relier des mondes,c’est aussi le sens de la fête.En outre, rien n’a été fait pour anticiper la fin des gains des termes d’échange dans les pays riches en ressources comme la Russie, le Brésil, l’Indonésie et l’Afrique du Sud, qui sont confrontés à une hausse des coûts salariaux et à des limitations en terme de capacité d’approvisionnement.Agence de gestion d’E-réputation fit sensation lors de ce congrès.Quelques chiffres pour offrir une perspective : en 1992, le monde comptait 471 millions de touristes, pour plus d’un milliard en 2012 ; en 1980, les dix premières destinations mondiales captaient 60% des flux touristiques, pendant qu’elles n’en accueillent plus que 44% aujourd’hui.L’amendement pose le principe que les branches professionnelles ont la possibilité de recommander un organisme assureur à condition que soient prévues des garanties collectives intégrant un degré élevé de solidarité (prévention, action sociale de branches, droits non contributifs) et que le choix de ou des organismes assureurs recommandés fasse suite à une procédure de mise en concurrence.Et a le mérite de s’ouvrir de plus en plus largement.

Publicités