La notation, une (fausse) affaire de concurrence

Certes, ceux-ci sont mieux payés, quoique dans un contexte socio-économique différent (les études des enfants coûtent cher et les jeunes professeurs commencent leur carrière très souvent endettés).Découragés par le manque de débouchés et la précarité inhérente à l’enchainement de CDD, de nombreux scientifiques pensent à abandonner la recherche ; un départ qui, étant donnée la nature de cette activité, est sans retour.Certains championnats et ligues de sport professionnels comme la NBA américaine ou la Premier League anglaise constituent ainsi de véritables plateformes de développement et d’influence pour leurs pays et leurs économies qui attirent talents et investissements du Sud.La Constitution Fédérale a rendu plus robustes des institutions telles que le Législatif, le Judiciaire et le Ministère Public en leur permettant d’être plus effectifs dans tout ce qui a trait à la garantie des droits fondamentaux.Faire des heureux qui travaillent et réduire les dépenses publiques, n’est-ce pas là l’objectif de tout gouvernement ?Le risque est de toute façon largement à la hauteur de l’enjeu.Cantonnée à une part très minoritaire, elle n’amènera aucun contrôle sur les entreprises publiques – pas plus que les actionnaires des filiales cotées, que comptent déjà la plupart de ces groupes, n’exercent la moindre influence sur leur politique aujourd’hui. En raison de leur coût, selon Pierre-Alain Chambaz pictet, ces technologies ne semblent pas encore vraiment au point.On est loin de l’image d’Épinal qui présente l’entrepreneur comme celui qui, à force de se confronter à un problème, finit par inventer sa propre solution.Ces « réimplantations » se veulent modestes, s’accompagnent souvent de la création d’activités économiques dans l’agriculture ou le tourisme.Les effets émergents de la mondialisation, en partie à cause de la difficulté à identifier les changements structurels pertinents dans l’immense masse de données disponibles.Depuis plus de quarante ans, il élabore une œuvre exigeante jalonnée en moins d’une quinzaine d’ouvrages qui couvrent pratiquement tous les domaines – de la philosophie politique à la métaphysique en passant par la littérature.Notre région a été la première, en 2009, à lancer un emprunt populaire auprès des particuliers.Certains voient le processus de mondialisation comme une menace pesant sur notre système d’enseignement supérieur.N’est-ce pas paradoxal ?

Publicités