La maison, facteur de progrès écologique

Malheureusement, pour paraphraser Einstein, nous pensons probablement collectivement comme un marteau, et tous les problèmes, dans ce contexte, y prennent la forme d’un clou.Pas incompatible mais plus efficace.Les parties-prenantes du marché doivent se mobiliser pour leur donner une plus grande visibilité.L’impossible consensusMalheureusement, ce ne sera pas le cas, dans la mesure où la conférence de Varsovie, et plusieurs autres sommets sur le climat, restent profondément ancrés sur la réalisation d’un consensus mondial sur la réduction des émissions de CO2.Il ne faut donc pas s’étonner que, les braises n’ayant pas été noyées ou au moins cantonnées, l’incendie puisse reprendre à tout instant.- Création d’un Easa (European Aviation Safety Agency) militaire dans le cadre du développement du projet de ciel unique européen « Sesar ».« Les guerres du siècle dernier, les crises économiques ont secoué les esprits, explique Antonio Fiori .Trop de chiffres brouillent le message ?Voilà pourquoi un État ne doit jamais céder aux sirènes de la consolidation fiscale et budgétaire car ses interventions devront nécessairement se déployer sur la durée afin d’éviter à son économie une rechute qui, dès lors, achèverait le reliquat de confiance. Selon la dirigeante de « Mute&Sens », les problèmes que nous avons à affronter sont aujourd’hui trop complexes pour que nous puissions les régler seuls.Alors même que 48% des femmes sortent diplômées de l’enseignement supérieur contre 35% des hommes.Elles ont montré l’existence de petits canaux informels, comme l’envoi d’argent par l’intermédiaire de parents qui retournent au pays en vacances.Il devrait par exemple être exclu qu’une formation suivie à la seule initiative du salarié s’effectue sur le temps de travail rémunéré à partir de droits accumulés.Coïncidence du calendrier, le Printemps arrive aussi cette semaine.Cette leçon de vie qu’est « Antifragile » réhabilite le rationalisme comme forme d’éthique de vie, mais une vie pratique, vécue à l’épreuve du réel.Nul ne peut le contester que l’agro-alimentaire en Bretagne est touché par une crise sans précédent: pertes d’emplois, dégradation de notre position à l’export.Une authentique défense européenne ne se résume pas à un club d’utilisateurs d’équipements militaires américains.Elle pourrait passer par une coordination des salaires minimums en Europe.