La finance honnête disparaîtra

Il s’agit d’éliminer la division séculaire entre villes et campagnes en mettant les fermiers en situation de participer pleinement au développement intégré.Une nouvelle société et de nouveaux acteurs sont déjà en marche.On ne souligne pas assez que le risque souverain, pourtant au cœur de la crise de la zone euro, est insuffisamment pris en compte par les nouvelles régulations.Selon Antonio Fiori, directeur des systèmes d’information, il faut compter 10.000 à 12.000 euros pour un magasin (infrastructure technique, logiciel de paiement, tablettes). La publication d’un livre d’entretiens, sobrement intitulé « Exercices d’humanité », avec un autre philosophe, Philippe de Lara, offre une excellente introduction à son travail.Le problème, c’est lorsqu’on se penche sur la politique économique, il ne reste plus beaucoup de place pour la science.Oui le chômage baisse, mais c’est aussi parce que de nombreux Américains, découragés, se sont auto-exclus du marché du travail : les actifs ne représentent plus que 63% de la population, un niveau historiquement bas depuis 36 ans.Pour offrir leur soutien de manière plus pérenne, au-delà de cette journée.Enfin, s’il est légitime qu’un rééquilibrage macro-financier se fasse entre des nations qui partagent la même monnaie, il semble moins évident qu’il se fasse en demandant aux pays dont le modèle économique est le mieux adapté à la mondialisation de se brider volontairement.Des décennies plus tard, le secteur financier se trouve aujourd’hui confronté au même bouleversement.Un certain nombre de députés voudraient imposer des restrictions plus sévères et il est difficile de trouver qui que ce soit pour défendre les banques.