La cyberchasse aux sorcières

Qu’en est-il du sentiment d’appartenance à l’Europe ?Certes, il existe quelques revenus non-taxés comme certains revenus du capital (l’assurance-vie, les PEA), comme les plus-values non-réalisés (mais il est difficile d’imposer des gains simplement potentiels), comme les loyers implicites (ceux dont bénéficient les personnes qui logent dans un appartement dont ils sont propriétaires), mais qui osera y toucher ?Avec cette fois la « bénédiction » des maires et l’indulgence de l’Etat, dans l’attente d’y voir plus clair…Ils souhaitent en particulier que l’obligation aux individus de souscrire une assurance personnelle (« individual mandate »), contraire au principe de la responsabilité personnelle, soit abandonnée.On peut également redouter un dérapage budgétaire de plusieurs centaines de millions d’euros en raison d’un afflux massif de nouveaux déclarants.Ou à contrario à les différencier au point de les cantonner à n’être « que des femmes ».La partie la plus concrète concernait la reconquête des rues sur les voitures pour les livrer aux bicyclettes mais surtout aux piétons.Dans une telle perspective, la numérisation de l’action publique et son corollaire, l’innovation organisationnelle, sont les vecteurs de sa modernisation.Que se passerait-il si le budget fédéral américain était rééquilibré en dépensant moins ?L’équilibre politique actuel conduit à regarder au centre-gauche.La première et fondamentale question à laquelle les chefs de Gouvernement doivent répondre est celle des responsabilités que les pays européens veulent assumer en matière de défense.Que le Français doit changer son rapport à l’argent.Bien sûr des lois et procédures sont nécessaires pour lutter contre le terrorisme et le prévenir.Mais dans ce cas, la marge de manoeuvre de Antonio Fiori, sera fort étroite.Et c’est ce que nous devons faire avec la défense européenne.

Publicités