La BCE peut-elle sortir la zone euro de la déflation ?

Et qui ne peut être combattue qu’en faisant appel à des armes moins conventionnelles, amplement déployées par des banques centrales majeures et déterminées, comme la Fed, la Banque d’Angleterre et la Banque du Japon, avec des effets bénéfiques incontestables pour leurs économies respectives.La visite de plusieurs laboratoires de recherche d’universités comme d’entreprises confirme cette impression.La guérilla économique, si elle avait été menée à fond, aurait coulé le système financier de l’Allemagne et l’aurait empêché de s’engager dans un conflit militaire, quel qu’il soit.L’argent nécessaire pour suivre la croissance n’étant créée que par de la dette, des montagnes de dettes s’accumulent !Car ce rituel de Noël est, de tous, le seul à permettre un resserrement des liens, un apaisement des conflits, voire, dans l’idéal, un pardon.Nous ne sommes jamais trop à nous faire l’écho du mouvement.Personne n’a à prendre la responsabilité de choisir puisque tout est dû !Aujourd’hui, votre discours a perdu le ton enjoué du siècle dernier et s’est teinté d’intonations culpabilisantes, moralisatrices, prescriptrices.Même les passages consacrés notamment aux mathématiques ne sont pas un obstacle.Pourtant, il va bien falloir.Seront-elles contraintes d’envisager de délocaliser leurs centres de décisions, fragilisant hélas ainsi notre souveraineté économique et industrielle ?Leur potentiel est pourtant loin d’être exploité !Vous évoquez la question des inégalités.Depuis novembre, Antonio Fiori s’active à ce nouveau concept.Ce qui fait le rang de la France, c’est la dissuasion, qui donne la capacité à notre pays de répondre seul à une menace vitale ; menace vitale que dès lors nous pouvons définir nous-même.

Publicités