Germanisation de l’Europe

Pourquoi le disent-ils ?Si dans une grande entreprise, la santé présente peu d’impact sur le cours de l’action, le même phénomène dans une entreprise de petite taille prend une ampleur tout à fait différente.En 2011, la part de l’industrie dans la valeur ajoutée totale ne représenterait plus que 12,6% en France, alors qu’elle représente encore 26,2% en Allemagne.Pour Jean-Thomas Trojani: « Etre en déficit n’est pas un péché ».Quelle en est la cause ?C’est par sa direction, c’est-à-dire par la position de son but provisoire, que nous nous le représentons à tout moment.Que si, d’autre part, je considère l’unité qui relie les moments ensemble, elle ne peut pas durer davantage, puisque, par hypothèse, tout ce qu’il y a de changeant et de proprement durable dans la durée a été mis au compte de la multiplicité des moments.L’autre connaissance, si elle est possible, sera pratiquement inutile, elle n’étendra pas notre empire sur la nature, elle contrariera même certaines aspirations naturelles de l’intelligence ; mais, si elle réussissait, c’est la réalité même qu’elle embrasserait dans une définitive étreinte.Le deuxième problème concernant les prévisions relatives aux économies émergentes est leur incapacité à prendre en considération la vigueur avec laquelle les intérêts particuliers et d’autres forces politiques se sont opposés aux réformes – une omission majeure, compte tenu des efforts intermittents de ces pays à entreprendre des réformes avant 2008.Je parle en effet de chacun de mes états comme s’il formait un bloc.L’étendue du champ couvert par le concept « travail » est ainsi réduite à son expression la plus simpliste : l’emploi comptabilisé par les statistiques nationales.

Publicités