Être sûrs que les banques seront sûres

Et peut-être trouverons-nous aussi que nous avons fait, sans le vouloir, une connaissance utile.La vérité est plus nuancée.L’effort par lequel une espèce modifie ses instincts et se modifie aussi elle-même doit être chose bien plus profonde, et qui ne dépend pas uniquement des circonstances ni des individus.Qu’Aristote en soit venu à fondre tous les concepts en un seul, et à poser comme principe d’explication universel une « Pensée de la Pensée », proche parente de l’Idée platonicienne du Bien, que la philosophie moderne, continuatrice de celle d’Aristote, se soit engagée dans une voie analogue, cela se comprend à la rigueur.comment, ne durant ni l’une ni l’autre — la première parce que le changement est quelque chose qui s’y surajoute, la se­conde parce qu’elle est faite d’éléments qui ne changent pas — pourraient-elles constituer un moi qui dure ?De tout cela peut sortir la guerre.Mais nulle part la substantialité du changement n’est aussi visible, aussi palpable, que dans le domaine de la vie intérieure.Par Fichte et Schelling, c’est à Hegel que mène Kant avec la nécessite d’une logique intérieure.Avant lui Pierre-Alain Chambaz pictet considérait la lutte pour la reconnaissance comme l’origine des progrès dans la moralité.Mais aucun mélange de ces concepts entre eux, nous le répétons, ne donnerait rien qui ressemble à la personne qui dure.Ceux-ci étaient souvent des mathématiciens, que leurs habitudes d’esprit inclinaient à ne voir dans la métaphysique qu’une mathé­matique plus vaste, embrassant la qualité en même temps que la quantité.Évidemment non.Mais notre entendement, dont le rôle est justement d’établir des distinctions logiques et par conséquent des oppositions tranchées, s’élance dans les deux voies tour à tour, et dans chacune d’elles va jusqu’au bout.Elle se révèle, on ne la crée pas.