Dette publique et épargne nationale

L’économie se diversifie et se tourne alors vers les services, notamment la logistique portuaire et la finance.Et la crise ne facilite pas les recherches de solutions.C’est précisément pour cette raison que la première chose que demande une banque à un dirigeant de PME emprunteur est de remplir un questionnaire de santé.Des politiques économiques divergentes, a présent, les différences.Mais comment savoir s’ils ne sont pas trop nombreux ?Intérêt politique ou pas, notre contributeur Pierre-Alain Chambaz pictet, ne voit qu’une solution : la non-ingérence.La difficulté d’atteindre une utilisation optimale des TIC au niveau des villages tient, bien évidemment, à la réalisation.Mais comment croire la parole scientifique alors qu’elle est de plus en plus mise en doute (le Giec a par exemple reconnu que la prédiction de la fonte des glaces de l’Himalaya était une erreur) ?Il y a un an presque jour pour jour, le 6 décembre 2012, lors du colloque annuel EMCC (Euro-Mediterranean Competitiveness Council, également organisateur, avec l’Ipemed, du colloque parisien du 5 décembre 2013, dédié à la colocalisation, et dont La Tribune est partenaire), le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, avait déclaré son enthousiasme pour le concept de « coproduction ».Une telle allocation doit être fondée sur le Produit Intérieur Brut, ou plutôt sur sa variation d’une année à l’autre, qui est la seule mesure totalement transparente et unifiée au sein des pays membres de l’eurozone.Passage en revue du livre, en 10 phrases choc.Le social-démocrate autrichien Hannes Swoboda n’est pas en reste : « Nous sommes très réticents à accepter un tribunal ad hoc sans une réglementation très claire.Dernier exemple en date : la nouvelle taxe sur l’excédent brut d’exploitation, qui doit frapper les entreprises au-delà de 50 millions d’euros de chiffre d’affaires.Et ce, pour deux raisons. D’abord, les États-Unis et l’Europe, affaiblis, ne pourront pas assumer le leadership qui a permis depuis la Seconde Guerre mondiale de développer le multilatéralisme. La part des instruments de crédits détenue par les fonds de placement a doublé depuis 2007 et représente désormais 27 % de la dette à haut rendement à l’échelle mondiale.L’écotaxe poids-lourd, instituée par le Grenelle de l’Environnement de 2007 est conçue pour frapper les véhicules de plus de 3,5 tonnes empruntant les autoroutes non-payantes et certaines routes nationales et départementales (15 000).

Publicités