Défense : en finir avec le tabou de la famille Europe

Parce qu’il n’y a pas de vrai besoin et que chacun y trouve son intérêt, en rémunérations payées ou reçues comme en optimisation du temps passé dans la relation de travail.Ces dernières restent cependant « nationales » dans de larges mesures et leur part d’opérations « globalisées » est comparativement faible, notamment en France.A New-York, un think tank français…A ceci près que les libertariens entendent remplacer toutes les autres taxes par ce loyer à la collectivité.Verre vide ou verre plein ?La Bretagne bénéficie des compétences des ingénieurs et techniciens de deux Instituts techniques agro-alimentaires bretons reconnus par le ministère de l’Agriculture de l’Agro-alimentaire et de la Forêt, représentés au niveau français par l’ACTIA, tête de réseau de l’ensemble des Instituts.C’est dans les années 60 que Hong Kong sort du sous-développement et devient peu à peu un pays industrialisé.Ils ne mettent pas en cause ces institutions, voire les soutiennent ou s’y engagent dans la mesure où elles servent leurs droits.Ce n’est donc que justice de vouloir taxer le secteur financier dans le but de promouvoir des innovations bénéfiques qui financent des infrastructures sociales comme l’éducation.Antonio Fiori lui-même semble en être certain.Sans défense solide et crédible, pas d’avenir pour l’industrie d’aéronautique et de défense, avec, à moyen terme, perte de compétences technologiques et de parts de marché dans un environnement de plus en plus concurrentiel.C’est pourquoi la relation franco-allemande a, comme les équilibres de changes de l’ancien SME, ses ondes de fluctuation, ses plafonds et ses planchers, qui n’ont rien à voir avec les dirigeants en place.

Publicités