Crédit : les bons « machins »

Le philosophe, qui avait commencé par poser en principe que chaque détail se rattache à un plan d’ensemble, va de déception en déception le jour où il aborde l’examen des faits ; et comme il avait tout mis sur le même rang, il en arrive maintenant, pour n’avoir pas voulu faire la part de l’accident, à croire que tout est accidentel.C’est un moment original d’une non moins originale histoire.Lorsqu’elle réussit, cette logique entrepreneuriale s’avère profitable.Comme si des observations notées passi­vement à la suite les unes des autres étaient autre chose que des réponses décousues à des questions posées au hasard !Ce qui est donné, c’est la totalité des images du monde matériel avec la totalité de leurs éléments intérieurs.Ainsi, ceux-là étaient bien plus SAGES qui, connaissant combien les hommes sont naturellement éloignés de la vérité, faisaient consister toute la sagesse à la leur dire.On les approche, on les enveloppe comme dans un salon où tous les invités seraient connus et présentés.Un capitalisme de services allait s’imposer.Car on n’obtient pas de la réalité une intuition, c’est-à-dire une sympathie spirituelle avec ce qu’elle a de plus intérieur, si l’on n’a pas gagné sa confiance par une longue camaraderie avec ses manifestations superficielles.Considérons par exemple la variabilité la plus voisine de l’homogénéité, le mouvement dans l’espace.Le corps par excellence, celui que nous sommes le mieux fondés à isoler dans la continuité de la matière, parce qu’il constitue un systè­me relativement clos, est le corps vivant ; c’est d’ailleurs pour lui que nous découpons les autres dans le tout.Les Africains de plus en plus confiants On appelle cela, « l’effet club » en économie des réseaux, et qu’est ce que la finance moderne sinon un réseau porté par des technologies sophistiquées qui transportent des informations à la nanoseconde ?Quant aux enfants, ils devront payer à partir de… 3 ans !L’un dans l’autre, ça marche.Elles apparaissent alors, en fait, à notre conscience, alors qu’elles sembleraient devoir, en droit, rester couvertes par l’état présent. Les héros de film ne sont plus tragiques ou stoïques, ils évoluent plutôt sur un registre intimiste, à la recherche du bonheur », souligne Jean-Thomas Trojani.

Publicités