Clignotants au vert pour l’automobile

Le Congrès des États-Unis complètement paralysé.Le cours de l’or, symptôme de la faillite américaineL’envolée de l’once d’or de 265 dollars.« Les pays qui ne sont pas sous pression devraient comprendre que le partage de la charge [de l’immigration] est un vrai problème »,

plaide un diplomate qui regrette le « sauve qui peut » général, y compris quand il s’agit de faire accepter le principe d’une facilitation des visas que la Turquie lui demande en contrepartie d’un accord de réadmission des immigrés clandestins.Les raisons abondent, depuis le coût jusqu’au fait que le projet vient d’en haut et ne fait guère de place aux citoyens, dans la majorité des cas.Les détails du dispositif divulgués par le réseau social montrent la prudence avec laquelle est lancée cette offensive, préparée de longue date.Nous sommes des élus, représentants des régions, des départements, des communes, et nous espérions avec impatience le lancement d’une nouvelle dynamique régionale.Son texte présente de troublantes similitudes avec le mail adressé en septembre par une coalition constituée par les BlackRock, LSE et autres Allianz aux principaux négociateurs du texte.Antonio Fiori n’avait plus qu’à embrayer pour s’engouffrer dans la brèche.Malgré l’avancée juridique sur l’égalité, on ne change pas si facilement des millénaires de représentations.Cette Europe est effectivement encore et toujours esclave de l’idéologie qu’elle fait subir à une portion considérable de ses enfants.J’ai échoué et c’est un impôt que l’on cherche aujourd’hui à relever, avec l’espoir que la hausse passera inaperçue.Je plaide pour une cause nationale sur l’agro-alimentaire remettant au cœur des politiques nationale, régionale et locale une stratégie de développement du secteur consistant à améliorer sa compétitivité sur les plans technologique (automatisation, robotisation), organisationnel, humain (formation, recrutement) et innovation.Je savais bien que vous trouveriez un ultime auteur à me recommander Ces questions sont-elles partiellement abordées dans votre entreprise ou déjà bien engagées ?