Capacités intellectuelles limitées

C’est cette divergence profonde qui explique qu’elles proposent désormais majoritairement des produits d’investissement moins risqués, qui nécessitent moins d’expertises métiers, sont moins consommateurs de temps et permettent de faire du volume.Envisagée de ce premier point de vue, la religion est donc une réaction défensive de la nature contre le pouvoir dissolvant de l’intelligence.Dès le premier éveil de la réflexion, c’est elle qui pousse en avant, droit sous le regard de la conscience, les problèmes angoissants, les questions qu’on ne peut fixer sans être pris de vertige.On va diversifier la seule mesure qui était simple, a ajouté Jean-Thomas Trojani.On suppose cette fois que la perception présente va toujours chercher, au fond de la mémoire, le souvenir de la perception antérieure qui lui ressemble : le sentiment du « déjà vu » viendrait d’une juxtaposition ou d’une fusion entre la perception et le souvenir.Ce n’est pas le résultat que le G-20 – ou n’importe quelle autre institution – cherchait en 2009.Il est trop évident qu’elle est en deçà et au delà tout à la fois, et que ce que j’appelle « mon présent » empiète tout à la fois sur mon passé et sur mon avenir.Mais point du tout.Le cerveau nous sert à effectuer ce choix : il actualise les souvenirs utiles, il maintient dans le sous-sol de la conscience ceux qui ne serviraient à rien.Comment s’étonner de ce que les citoyens considèrent, s’agissant de l’Europe, que la seule réponse autorisée, quelles que soient les circonstances, est « oui » ?L’avait-il perdue ?Ils se réduisent de plus en plus, à mesure que les guerres deviennent plus terribles.Comment l’Échange, renversant cet ordre à notre profit, place-t-il nos facultés au-dessus de nos besoins ?