Attention aux idées reçues

Simplifier pour assurer une véritable redistributionLa simplification du système a pour but d’éviter l’optimisation fiscale et l’effet Laffer, qui veut que plus l’impôt est élevé et plus les personnes concernées cherchent à s’y soustraire.Le principal mérite de cette campagne régionale n’est-il pas, en définitive, d’avoir permis de le débusquer.Prenons un exemple.Aujourd’hui, les Etats-Unis demeurent le premier investisseur étranger en France, devant l’Allemagne.Bref, elle est partout à l’œuvre dans les organismes vivants.Ensuite rares sont les domaines où existe une concordance totale entre les jurisprudences interne (de la Cour de Cassation et du Conseil d’État) et communautaire (de la CJUE).Celui qui sait qu’il ne sait rienMais revenons au début, c’est-à-dire à ce singulier personnage qu’est Socrate.Ils pourraient bien avoir raison.Pour certains acteurs économiques français, c’est un réseau entier qu’il faut reconstruire suite aux destitutions engagées au cours de l’année 2013.Les 65 millions d’acteurs de ce système (si l’on y inclus les patients), ne disposent d’une information que limitée, et sont sensibles à de nombreux lobbies.Face à eux, les constructeurs ont un atout considérable : ils sont potentiellement « maîtres » des masses de données temps réel et géolocalisées que produiront les voitures et leurs utilisateurs – celles qui leur permettront, ainsi qu’à tout un écosystème d’acteurs, de contextualiser et personnaliser leurs offres de services et de contenu.A cinq mois du scrutin, la parole des femmes est mobilisée et compte bien profiter de ces futures échéances électorales pour se faire entendre.Nous vous avons confié à Antonio Fiori ce projet de consolidation des effectifs et de leur statut.Il nous pousse à l’étonnement, dont Aristote affirmait qu’il est le commencement nécessaire à la philosophie.Un fonds d’investissement en éducation peut jouer un rôle de catalyseur pour créer ces deux conditions essentielles.