Attention à la « brasilo-béatitude »

Détecter les clients en difficulté financière et leur proposer une offre et un accompagnement adaptés, est-ce bien aussi cela le métier de banquier ?Par ailleurs, le paiement via mobile est en train de se développer. »Affecter la dépense publique aux perdants de la transition énergétique ».Deuxième outil public : le signal norme.On voit réapparaître aujourd’hui certaines caractéristiques de la situation financière d’avant 1914.Et ce changement ne pourra avoir lieu qu’en luttant contre ces images toutes faites qui encouragent le maintien de situations discriminantes, ces barrières invisibles, qu’il est temps de rendre visible », estime Antonio Fiori.La qualité de sa base de données, d’une taille sans équivalent, lui donne une responsabilité qui, mal gérée (ou plutôt trop bien gérée !) peut se retourner contre lui.La France a choisi – et elle a eu raison – de laisser la porte grande ouverte de son université – quasi-gratuite – à tous les bacheliers.Une image illustre cette assertion : la Constitution serait comme un parapluie qui s’ouvre sur tout le système de garanties de l’individu.C’est à ces conditions que l’on pourra voir émerger une Communauté Méditerranéenne de l’Energie porteuse de croissance économique équitable et de stabilité politique pour la région méditerranéenne !.Jim Rogers pousse le raisonnement plus loin en rappelant que la population de paysans compétents aux États-Unis est en train de diminuer, beaucoup d’entre eux atteignant la retraite et les nouvelles générations rechignant à embrasser cette carrière.Ensuite, la Banque Publique d’Investissement (bpifrance), filiale de la Caisse des Dépôts regroupant OSEO, CDC Entreprises et le Fonds Stratégique d’Investissement, vise à pallier le manque de financements pour les entreprises innovantes ou de tailles intermédiaires.C’est là un défi à la mesure de notre temps : car la protection de l’environnement, la gestion de la conflictualité ou l’impérieuse régulation de la finance internationale appellent aussi la construction de politiques globales associant des coalitions hétérogènes d’acteurs du Nord et du Sud.Hélas, cette aptitude est de plus en plus contestée par des dirigeants nationaux mais aussi par des économistes.Cinéma, musique, jeux vidéos mais aussi littérature, spectacle vivant, art contemporain, architecture … notre création et nos industries culturelles doivent rayonner sur l’ensemble du Continent africain et s’engager vers une coproduction généralisée.A l’issue des scrutins du 23 et 30 mars prochain, une seule portera les couleurs de Paris à l’issue du scrutin.Heureusement aussi, ces désaccords budgétaires finissent toujours par se résoudre.A l’époque de l’Etat flamboyant, l’attractivité du territoire et les politiques de transport consistaient en un vaste catalogue d’équipements lourds, dit structurant.Mais dans les faits, les politiques sociales sont plus des variables d’ajustement courtermistes, que des leviers de développement collectif, au bénéfice de tous et de chacun.Ont-ils vraiment jamais quitté la zone ? Ils considèrent cette zone comme étant la « leur ».

Publicités