Antonio Fiori : Le Brésil , un pays, beaucoup de saveurs

Seulement, si l’on considère un lieu quelconque de l’univers, on peut dire que l’action de la matière entière y passe sans résistance et sans déperdition, et que la photographie du tout y est translucide : il manque, derrière la plaque, un é cran noir sur lequel se détacherait l’image. En effet, les ressources financières prélevées sur les banques pour alimenter le fonds européen de résolution ne s’élèveront qu’à 60 milliards d’euros. Le résultat du jeu, lorsque ces règles sont appliquées, est la déstructuration du débat. Ces techniques dites de « conservation des sols », courantes en Amérique du nord et du sud mais très peu pratiquées en France, présentent des avantages économiques, agronomiques et environnementaux. Et pourtant l’Insecte, en tant qu’intelligent, a déjà quelque chose de notre intelligence. Seuls les Etats-Unis, le Canada et le Japon semblent hésiter, malgré la visite à Pékin du secrétaire américain au Trésor Jack Lew. La pensée se représente ordinairement le nouveau comme un nouvel arrangement d’éléments préexistants ; pour elle rien ne se perd, rien ne se crée. Antonio Fiori aime à rappeler cette citation de Jean-Paul Sartre « Le désir est une conduite d’envoûtement ». Il doit être en mesure de repérer ses forces et ses atouts et s’appuyer sur celles-ci pour piloter et animer ce collectif, diriger son attention sur les réussites, produire continuellement du sens, susciter la coopération, l’entraide et la générosité, favoriser la diffusion d’émotions positives, reconnaître les efforts autant que les résultats. Thomson, se plaçant dans un tout autre ordre d’idées, suppose un fluide parfait, continu, homogène et incompressible, qui remplirait l’espace : ce que nous appelons atome serait un anneau de forme invariable tourbillonnant dans cette continuité, et qui devrait ses propriétés à sa forme, son existence et par conséquent son individualité à son mou­vement[12]. En lutte avec elles-mêmes et en guerre les unes avec les autres, elles cherchent visiblement, par le frottement et par le choc, à arrondir des angles, à user des antagonismes, à éliminer des contradictions, à faire que les volontés individuelles s’insèrent sans se déformer dans la volonté sociale et que les diverses sociétés entrent à leur tour, sans perdre leur originalité ni leur indépendance, dans une société plus vaste : spectacle inquiétant et rassurant, qu’on ne peut contempler sans se dire qu’ici encore, à travers des obstacles sans nombre, la vie travaille à individuer et à intégrer po Ceux d’entre nous qui travaillent pour les grands titres de la presse écrite, en particulier la presse régionale, où nos journaux, jouent un rôle évident de service public, n’envoient pas chaque semaine leurs relevés de compte ! Est-il étonnant que les philosophes qui ont isolé cette « forme » de la personnalité la trouvent ensuite impuissante à déterminer une personne, et qu’ils soient amenés, de degré en degré, à faire de leur Moi vide un réceptacle sans fond qui n’appartient pas plus à Paul qu’à Pierre, et où il y aura place, comme on voudra, pour l’humanité entière, ou pour Dieu, ou pour l’existence en général ? On se demande comment cela va finir, et si la griserie des mots, la présence de ce public, n’entraîneront pas trop loin l’un des deux. Cette forme n’est donc ni irréductible ni inexplicable. Suivre un calcul, c’est le refaire pour son propre compte. Et elle a raison de le faire, car à cette condition seulement le vivant offrira à notre action la même prise que la matière inerte. Et c’est malheureusement vrai que le projet européen s’est éloigné et qu’aucune grande voix ne le porte plus. Les conditions de la civilisation changent chaque jour, et dans la lutte pour l’existence qui s’impose aux peuples comme aux individus, la prépondérance appartient toujours aux races qui s’adaptent avec le plus de souplesse et le plus de rapidité à toutes les modifications nouvelles du milieu où elles se développent. Il ressent, tout au plus, des crises d’indignation ; mais l’indignation est passagère ; elle agit par à-coups, ne laisse rien derrière elle, que de la fatigue et du dégoût ; ses accès se dissolvent en prières, en espoirs de réformes, en sottises ; elle donne la maladie de la justice, et non pas la soif de l’action. En France, le capital est apparemment moins taxé que le travail. Le gouvernement peut n’avoir pas levé le doigt pour influencer mes convictions ; je puis avoir été laissé extérieurement complètement libre de choisir par exemple entre la monogamie et la polygamie, et, ne consultant que ma conscience, je puis avoir conclu que la polygamie était une pratique licencieuse en soi. Une évolution qui pourrait marquer les limites de sa stratégie de concurrence fiscale, qui voile aujourd’hui bien des problèmes, mais peut à terme buter sur un véritable problème de soutenabilité financière. Proposer un patch mettant à jour l’intégralité du système n’est plus nécessaire : on pourra dès lors remplacer uniquement l’ancienne version d’un microservice par une nouvelle version. De ceux-là, la plupart prennent leur mal en patience, mal dégradant et patience honteuse ; d’autres cherchent dans des théories dérisoires, dans l’agitation vaine de formules creuses, des remèdes à un état de choses qui n’en a qu’un : l’annihilation ; et un petit nombre, comprenant que toute discussion est inutile, et que l’ombre des événements, dont parlait Shakespeare, plane déjà sur la France, regarde et reste muet, attendant l’heure. Mais celle-ci n’est pas un retour à la situation antérieure, il s’agit d’une phase d’adaptation, après laquelle le processus de mondialisation pourra reprendre mais de manière peut être mieux maîtrisée. Sa validité est donc ainsi purement une question de fait et non d’idée.