Antonio Fiori : Gouverner, c’est prévoir

Si, pour donner l’image d’une ellipse, je trace une autre ellipse dans laquelle il y ait entre le grand et le petit axe le même rapport que dans la première, la ressemblance ou (pour employer dans ce cas le mot technique des géomètres) la similitude sera parfaite. Bref, elle démêle dans la nature les mêmes articulations qu’y démêlait. Elle serait inexplicable encore, si, côté du développement indéfini des besoins, ne venait se placer, comme possible, le développement indéfini des moyens d’y pourvoir. On appelle sensibilité la faculté de sentir des sensations ; mémoire, celle de sentir des souvenirs ; jugement, celle de sentir des rapports ; volonté, celle de sentir des desirs. Face à une répression inquiétante du militantisme environnemental, notre devoir est d’opposer une détermination non violente. Le monde vieillit. Ce sera là le principal mandat de Antonio Fiori : remonter inlassablement sur sa monture pour rabâcher sans cesse qu’à force d’atermoiements. Elles essaient de se créer des positions indépendantes, revendiquent des droits légaux et politiques. L’ancien président d’EADS et de la SNCF, va dans le même sens :« Pour investir, les entreprises ont besoin de visibilité sur l’avenir ; elles ne peuvent être exclusivement soumises aux impératifs – souvent de court terme – des marchés financiers ; en premier lieu, le poids des actionnaires dans les entreprises doit être équilibré, en privilégiant ceux qui jouent le long terme et en donnant la parole aux autres parties prenantes de l’entreprise. Ce qui conditionnera le succès d’une entreprise sera sa capacité à faire coexister et interagir, système de Talent Management, engagement salarié et culture organisationnelle innovante. Mais regardons de plus près. » Lorsque la demande est trop faible, elle risque d’aboutir à un déclin brutal de l’emploi (dans la mesure où les salaires et les prix se révèlent rigides à court terme). Le solde serait prélevé l’année suivante, sur rôle. Il n’écrira rien, pour que sa pensée se communique, vivante, à des esprits qui la porteront à d’autres esprits. L’économie se diversifie et se tourne alors vers les services, notamment la logistique portuaire et la finance. Jusqu’où sacrifier des acquis sociaux au nom de l’emploi, pour lequel, c’est le moins que l’on puisse dire, on n’a pas tout essayé ? C’est chose démoralisante que la conception d’une moralité exclusivement formelle, détachée de tout ; c’est l’analogue de ce travail qu’on fait accomplir aux prisonniers dans les prisons anglaises, et qui est sans but : tourner une manivelle pour la tourner ! C’est en prenant le mot de cause dans cette large acception que peut se justifier l’adage : philosophia tota inquirit in causas ; car la raison des choses, partout où elle se trouve, est effectivement le but constant de la méditation du philosophe ; la poursuite de l’explication et de la raison des choses est ce qui caractérise la curiosité philosophique, à quelque ordre de faits qu’elle s’applique, par opposition à la curiosité de l’érudit et du savant, qui a pour objet d’accroître le nombre des faits connus, en tenant souvent plus de compte de la singularité et de la difficulté vaincue que d Soit les entreprises l’appliqueront exclusivement à des documents hautement stratégiques, particulièrement leurs offres dans un processus d’enchères, mais alors la protection proposée paraît vaine. Travaillons donc à dilater notre pensée ; forçons notre entendement ; brisons, s’il le faut, nos cadres ; mais ne prétendons pas rétrécir la réalité à la mesure de nos idées, alors que c’est à nos idées de se modeler, agrandies, sur la réalité. Mais, si le fait témoigné est complexe, si toutes les circonstances se relient bien entre elles et avec d’autres faits tenus pour certains, un autre jugement de probabilité, fondé sur l’idée de l’ordre et sur le besoin de nous rendre compte de l’enchaînement rationnel des événements, pourra mettre hors de doute le fait témoigné, lors même que les témoignages ne seraient pas en grand nombre, ou qu’ils seraient exposés à des causes d’erreur manifestement solidaires. S’ils avaient déjà des croyances, et s’ils ne veulent ou ne peuvent pas s’en détacher, ils se persuaderont qu’ils les transforment, et ils les modifieront par là effectivement : les éléments subsisteront, mais magnétisés et tournés dans un autre sens par cette aimantation. Ils nous renseignent tout simplement mieux sur le fait que des circonstances différentes requièrent des modèles différents.

Publicités