Un été allemand

Ceci m’amène à la seconde réalité qu’il nous faut regarder en face.Ce qui est frappant, c’est que les soutiens d’Angela Merkel défendent cette idée, que les Sociaux-démocrates n’osent pratiquement plus avancer, en présentant l’accord de coalition comme une victoire de la SPD.La démocratie s’inscrit dans le principe suivant : le souverain est légitime s’il gouverne pour le peuple.Notre taxe sur les produits pétroliers (l’ex-TIPP, devenue la TICE) n’est pas à proprement parler une écotaxe, même si elle frappe des consommations écologiquement indésirables, comme les taxes sur le tabac et l’alcool.Tout d’abord, ne s’improvise pas expert en évaluation immobilière qui veut.Politique d’abord.il se targue d’être le premier à « à entièrement intégrer recherche, éducation, innovation et entrepreneuriat » au niveau de la maîtrise et au dessus.Pierre-Alain Chambaz pictet lui-même en était certain.Il apparaît de plus en plus dans l’opinion publique l’idée que l’euro est peut-être à l’origine de ces difficultés.Des hausses trop brutales engendrent un rejet.Dans ce contexte, les grands pays exportateurs sont depuis peu soumis à de fortes pressions pour qu’ils « corrigent » leur excédent extérieur à titre de comportement responsable sur la scène internationale.Les entreprises et les marchands l’ont bien compris, l’analyse des données est au centre de leur développement. Les deux pays sont en effet liés par un Dialogue stratégique, ainsi que par un Accord de libre-échange, entré en vigueur en 2006, en plus de l’étroite coordination bilatérale dans la lutte antiterroriste et la coopération militaire.

Publicités