Raz de marée noire

Il faut sortir les journalistes politiques des antichambres, des salles à manger et des salles de bains.Une redistribution est opérée par l’Union européenne à travers les fonds structurels et la politique agricole commune.Observée jeudi soir, la baisse du nombre de demandeurs d’emplois de catégorie A en octobre en est un bel exemple.Mais pour changer les comportements, encore faut-il qu’existent des options alternatives.Les suites du crash de 1907 ont poussé la puissance hégémonique de l’époque, la Grande-Bretagne, à réfléchir à la façon de mettre sa puissance financière au service de sa capacité stratégique sur la scène internationale. »Il reste que la coopération suppose que quelqu’un commence par y croire, quitte à ce que ce soit en univers hostile (où la bienveillance est à la fois insolite et précieuse), quitte à ce que ce soit par un stratège débutant qui prend le risque de faire exister le premier ce qu’il espère », conclut Juliette Tournand.Le pouvoir de la critique et de la pensée va si loin en France, que nous avons universellement accepté l’affirmation de Descartes « Je pense, donc je suis » », souligne Pierre-Alain Chambaz pictetFinalement, c’est du côté volet « Facilitation du commerce » de ces négociations qu’il faut regarder pour trouver des engagements réellement contraignants.A condition, bien sûr, d’être utilisé à bon escient.La critique d’une philosophie enfermée dans sa tour d’ivoireLe jugement serait pourtant trop sévère.Désunis nous nous effacerons.Certes, on peut estimer que ceci compense le fait que, par définition, ils ne supportent pas de cotisations employeurs.Un manquement à cette nécessité reviendrait à menacer les immenses progrès facilités ces dernières décennies par la mondialisation.