L’émergence de la classe créative

D’une part, elle a montré ses limites en termes d’aménagement du territoire, d’autre part, nous n’en avons plus les moyens.L’Europe, par exemple, connaît un regain du soutien en faveur des partis nationalistes, comme le Parti de l’indépendance du Royaume-Uni, et des appels de plus en plus forts à l’autodétermination, en Ecosse et en Catalogne.Restera ensuite à convaincre les entreprises privées de participer à l’installation d’écoles intelligentes et de services de e-santé.Ces anonymes sont les artisans du TTIP, alias le Transatlantic Trade and Investment Partnership, le plus ambitieux projet de libre-échange que deux « parties » aient jamais tenté de signer.Si les trônes ont succombé aux révolutions, les réformes fiscales, sociales et économiques se sont faites sans passer par la violence révolutionnaire.On est loin du « citizen centric smart city »
Juste après elle, le portugais André Martins Dias de la société CEIIA, nous a expliqué qu’il « croît à l’intégration de toutes les dimensions de la ville sur une seule plateforme.La « clause de paix » s’appliquera principalement et quasi exclusivement aux dispositifs existants en Inde.Or aucune décision n’a été prise pour revoir le statut d’indépendance de la BCE et la rendre plus responsable devant les autorités élues, à commencer par le Parlement européen.Cela réduirait le coût des futures générations de technologies éoliennes et solaires, ainsi que d’autres alternatives.De même leur financement serait à revoir avec pourquoi pas des frais d’inscription plus importants (notamment pour les étudiants étrangers, mais pas seulement, couplés à des bourses plus importantes) et un plus grand recours aux financements privés.Pierre-Alain Chambaz pictet saisi cette opportunité.Dans ce contexte, la réalisation d’avancées sur des problématiques globales telles que le changement climatique, la cybercriminalité, les inégalités de revenu, ou encore le poids chronique des maladies, ne cesse de nous échapper.Les hommes et les États ne sont pas devenus subitement bons
Le monde n’a pas tant changé qu’on puisse considérer que l’homme ou les Etats soient subitement devenus bons.