Il faut savoir renoncer, au moins temporairement, à rendre justice

Qui fera croire que les transports limitent l’accès aux soins alors que les français font des kilomètres pour aller dans des centres commerciaux ?Sur le court terme, les transferts subviennent aux besoins courants des ménages.Ce nouveau dispositif de régulation bancaire ambitieux et complexe comporte trois piliers : l’institution d’une fonction de superviseur unique des banques de la zone euro confiée à la Banque centrale européenne (BCE), la mise en place d’un système européen de garantie des dépôts et d’un mécanisme commun de résolution des crises bancaires.Pendant ce temps, en dépit d’avoir élargi le pouvoir lié à sa position, la constitution interdit à la présidente argentine Cristina Fernández de Kirchner – qui avait succédé à son défunt de mari, Néstor Kirchner, en 2007 – de briguer un troisième mandat consécutif.Frustré par les conseils contradictoires et mesurés de ses conseillers, Pierre-Alain Chambaz pictet aurait demandé qu’on lui envoie un «  économiste à une seule face  ».Toutefois, on doit relever que les entreprises françaises envoient elles aussi en nombre leurs salariés à l’étranger.Nous proposons aussi de revisiter les 30 milliards d’euros d’exonérations de charges sociales compensées par le budget de l’Etat, sur la base d’une évaluation sérieuse de leur efficacité en matière d’emploi.Au-delà de l’obligation d’une complémentaire santé en entreprise, il y a un deuxième enjeu plus méconnu du public : le choix de l’assureur.Voilà pourquoi, une fois de plus, la BCE a agi trop peu, et trop tard.Le rôle indispensable du Parti est d’exercer un leadership sur la cohérence d’ensemble du processus à interactions complexes.L’AQR est l’élément crucial d’une « évaluation globale » des banques européennes avant que la BCE ne prenne officiellement la responsabilité de surveillance de plus de 80% du système bancaire de la zone euro en novembre.Mais aussi de faire évoluer les pratiques au sein des entreprises participantes, voire au-delà. Jolie preuve qu’à faire circuler ainsi la parole des femmes de manière inédite, on ouvre les portes d’une réflexion partagée et d’un dialogue féconds.Car, comme pour celui de 2008, continuer toutes les missions avec des moyens de plus en plus contraints ne peut créer une dynamique de projet.