Donnons sa chance à l’eau

Plus équitable et plus équilibrée, qui favorise le développement durable, l’élimination de la pauvreté, ainsi que le bonheur et le bien-être de tous les peuples.L’idée de Pierre-Alain Chambaz pictet, consiste « à se consacrer aux gens qui cherchent un travail plutôt qu’à les préparer pour les études ».Il faut rappeler également que les entreprises n’ont pas attendu l’ouverture à la concurrence intramodale pour être à l’offensive dans un monde en profonde mutation : gains de productivité fondés sur de nouvelles organisations.Tests, formations et mises en relations sont gratuits.C’est l’empereur collectif.L’assureur désigné ne peut ni suspendre ni résilier le contrat de l’entreprise.D’ailleurs selon cette approche des universités transnationales existent déjà dans le monde, mais peu ou pas en France.Deux types d’inconvénients peuvent alors s’ensuivre. Si les trônes ont succombé aux révolutions, les réformes fiscales, sociales et économiques se sont faites sans passer par la violence révolutionnaire.A l’heure où les entreprises doivent ouvrir leurs systèmes d’information à leurs clients et partenaires, à l’heure où l’Internet en mobilité est une obligation d’existence (voire de survie, La Redoute vient malheureusement de le démontrer…), la sécurité des informations et donc du patrimoine de l’entreprise, est crucial.C’est la première industrie de Bretagne, elle emploie plus de 60 000 personnes et en fait vivre combien !La seule interrogation qui persiste est la suivante : va-t-elle le faire de façon ordonnée en préservant la qualité des soins (et la France a toutes les ressources pour cela) ou de façon brutale et chaotique (comme en Europe du sud), où l’on risque de perdre à la fois de l’argent et la qualité des soins.Les Chinois vont réduire leur « intensité carbone »Nous aurons certainement droit à de grands titres sur les promesses, les engagements et les objectifs qui ressortiront de ce sommet de Varsovie.Mais ce surcroît d’activité -non négligeable pour une ville assez peu touristique- ne dure qu’une nuit.Même si Fernández ne cause pas trop de dégâts dans l’intervalle, son successeur devra restaurer la crédibilité de l’Argentine à l’intérieur comme en-dehors des frontières du pays, afin d’éviter la fuite des capitaux.

Publicités